ActuNautique.com

Catégorie de conception 2016 - les bateaux de plaisance pourraient devoir repasser leur certification

Dériveur intégral Allures 39.9, du chantier Allures Yachting, un voilier de grand voyage de la catégorie de conception A. Photo : Allures Yachting

Dériveur intégral Allures 39.9, du chantier Allures Yachting, un voilier de grand voyage de la catégorie de conception A. Photo : Allures Yachting

Un point ne semble pas encore très clair, quant à la nouvelle réglementation relative aux catégories de conception des bateaux de plaisance, qui rentre en application aujourd'hui.

Les catégories de conception des bateaux de plaisance ont changé 4 fois en 20 ans, en 1996, 2005, 2008 et en ce 18 janvier 2016.

La dernière évoluton en date, qui rentre en application aujourd'hui (comprendre cette réglementation) va dans le sens d'une plus grande simplicité de compréhension pour les plaisanciers.

Si 4 catégories sont conservées, A, B, C et D, ces catégories ne se réfèrent désormais plus à des notions de distances de la côte ("haute mer", "eaux intérieures"), mais à une capacté à affronter des conditions météorologiques déterminées par une force de vent maximale, et une hauteur de vagues maximale.

Une inconnue demeure cependant, car il semble que les bateaux actuellement certifiées selon la réglementation en vigueur depuis 2008, et toujours aux catalogues de leurs différents constructeurs, donc proposés à la vente comme bateaux neufs, pourraient être obligés de repasser la certification en vigueur depuis aujourd'hui.

Cet aspect de la réglementation n'est pas encore très clair, mais il pourrait représenter une surcharge financière importante pour certains chantiers, et impacter directement certaines catégories de bateaux hauturiers.

Partager cet article

Commenter cet article