ActuNautique.com

VIDEO - un yacht percute un pont... et récidive !

VIDEO - un yacht percute un pont... et récidive !VIDEO - un yacht percute un pont... et récidive !

Nautisme - N'en déplaise aux adeptes de la mer, la navigation en eaux intérieures et beaucoup moins simple que ce que l'on peut imaginer.

Car si la navigation est simplifiée - quoique consulter les cartes des canaux néerlandais relève parfois de la gageure ! - la gestion du courant est un point central qui sur les rivières et fleuves n'a pas fini d'en étonner certains.

A l'instar de ce yacht, traversant Londres, sur la Tamise, et qui peine à passer sous le pont historique de Richmond, aux arches rondes si basses....

A oui, car un élément supplémentaire est à prendre en compte, à savoir le tirant d'air, qui parfois, peut poser problème à quelques centimètres près.

Disons que dans le cas qui nous regarde, ledit yacht aura fait le spectacle, et permis à un chantier naval de développer son activité "entretien".

Edifiant....

ils font la Hune de l'actualité....

Bénéteau  Jeanneau  Mercury  Boston-Whaler  RM Fora Marine
AGL Marine  Targa  Bayliner  Quicksilver  Suzuki

Partager cet article

Commenter cet article

BL 12/01/2016 20:03

Le problème est que l'on est sur la Tamise et le marnage peut atteindre 7 m par gros coefficient et donc le courant est dans le sens de la marée. En l’occurrence là il est montant, mais il peut très bien avoir le courant dans le cul - c'est d'ailleurs le cas - et si c'est la troisième heure de marée, bonjour, ça pulse !!! De plus son gros problème est qu'il doute au dernier moment quant au passage du fly, d'où sa marche arrière qu'il n'a pas prolongée assez. Il aurai culé plus longtemps - pas si facile contre courant avec un cul plat - il aurait été plus alaise pour faire son demi-tour. Mais c'est toujours plus facile de donner un avis en regardant un film dans son fauteuil que d'être au commandes... Et une fois de travers dans le courant, le propulseur ne sert à rien, surtout si il n'a que celui d'étrave... Voir les photos suivantes (août 2010 ), vous aurez un aperçu de la Tamise à marée basse, aux abords de Richemond et plus si vous êtes curieux

Hugues B 12/01/2016 11:24

Je confirme. Lors d'une croisière fluviale , sur frecinet nous avions un capitaine "marin pêcheur", une catastrophe !!!!!. Il se tapait toutes les écluses et me refilait la barre sans arrêt (la trouille) La navigation en eau intérieure est plus pointue que la navigation hauturière ou côtière. Je pratique les 3.