ActuNautique.com

A Bilbao, le cargo Modern Express redressé, mystère sur la cause de la gîte

Le cargo roulier Modern Express qui a fait l'objet d'une grosse opération de sauvetage entre la fin janvier et le début de février dans le Golfe de Gascogne vient d'être redressé dans le port de Bilbao, et remis à son propriétaire, la société Cido Shipping. Reste que la cause de la gîte de 50° qui a bien failli conduire à son naufrage n'est pas encore bien définie !

A Bilbao, le cargo Modern Express redressé, mystère sur la cause de la gîte

Image heureuse aujourd'hui dans le port de Bilbao que celle du cargo roulier (ro-ro) Modern Express de nouveau droit sur l'eau, qui nous avait habitué à l'observer gîtant à 50° par tribord, tout au long de l'opération de sauvetage conduite entre la fin du mois de janvier et le début de mois de février dans le Golfe de Gascogne.

Cette première étape atteinte, il reste désormais à remettre en état le navire qui a beaucoup souffert, la société de sauvetage ayant énormément pompé d'eau tant au niveau de la salle des machines que des ponts 5 à 7, eau qui expliquerait en grande partie la gîte prise par le navire, la marchandise ne s'étant pas désarrimée, comme on l'a longtemps pensé..

Sur les raisons de la présence de cette eau en revanche, le mystère le plus entier demeure.

La coque ne laissant entrevoir dans sa partie tribord longtemps immergée aucune déchirure, cette éventelle cause est donc exclue. 

Une erreur de ballastage de la part de l'équipage est-elle la cause de l'accident ? L'enquête en cours le dira, qui est diligentée par un cabinet mandaté par le pavillon panaméen du navire, auquel est associé le BEAmer français.

=> autres articles Roulier Modern Express

Partager cet article

Commenter cet article

JGR 10/03/2016 10:29

Il y a belle lurette que les causes doivent être connues.
Avec équipage 100% Philipins cela ne doit pourtant pas être compliqué de trouver la vérité. Pour les faire avouer c'est une autre paire de manches
JGR

Tapie Gilbert 27/02/2016 11:47

Très intéressant de savoir pourquoi ce bateau a failli s'échouer sur nos côtes Landaises .......attendons la suite.

Pat 23/02/2016 21:54

Ben oui, la mer c'est comme ça justement; Il y a même un chalutier Breton qui a coulé comme ça, par temps tout à fait maniable ! Les juges en ont déduit, que le naufrage était imputable à une force exogène !
Allez savoir... Une raie géante, un calamar des abysses, Même Jean- Yves ministre ne sait pas !