ActuNautique.com

Malango 10.88 et Mojito 10.88, les deux nouveaux voiliers d'IDBmarine (29)

A partir d'une même coque à la carène très prometteuse, le chantier breton IDBmarine a développé deux nouveaux voiliers forts différents : le Mojito 10.88 et le Malango 10.88.

Le Mojito 10.88 du chantier IBDmarine de Trégunc (29)

Le Mojito 10.88 du chantier IBDmarine de Trégunc (29)

En 2005, le chantier breton IDBmarine présentait le premier Malango 8.70 dessiné par l'architecte naval Pierre Rolland, qui se présentait alors comme un voilier novateur, doté d'un vaste cockpit et d'un tunnel à annexe.

La vocation de ce voilier était alors celle d’un grand et rapide Weekend Boat.

Une carène, deux plans de pont différents

Le succès aidant, ce modèle est devenu le Malango 8.88, en 2012, en adoptant une carène à bouchains évolutifs, plus puissante plus longue et plus légère, et en offrant une habitabilité accrue, et notamment une cabine arrière qui faisait défaut dans le Malango 8.70.

Un modèle réussi, qui a poussé le chantier à en extrapoler une version destinée à la croisière hauturière, le Mojito 8.88, lancé en 2014, qui se distingue par son roof au vitrage droit protégé par une casquette, type chalutier, similaire dans son concept à celui du Garcia Exploration 45,  solution qui permet d'offrir une vision panoramique depuis le carré.

Issus de la même base, ces 2 modèles se caractérisent par leur carène planante à double bouchains évolutifs, leur quille pivotante et leurs béquilles intégrées permettant l’échouage, leur tunnel à annexe et un véritable coffre accessible depuis le cockpit, leur construction composite de grande qualité en infusion et/ou injection optimisée pour réduire le devis de poids et leur insubmersibilité.

Cette stratégie à succès s'est concrétisée dans les chiffres puisque le chantier breton de Trégunc a enregistré une croissance de chiffre d'affaires de 23% entre 2014 et 2013, soit un chiffre d'affaires de 1 million d'euros, croissance réitérée en 2015 avec un chiffre d'affaires de 1.2 million, quand l'un de ses compétteurs directs, aussi basé à Trégunc, le chantier Marée Haute a vu son activité fondre de 22% entre 2013 et 2014 à 914000 euros.

Lancement des Mojito 10.88 et Malango 10.88 en 2016

Fort de cette stratégie gagnante, IDBmarine lance cette année deux nouveaux modèles très ambitieux, à savoir les Malango 10.88 et Mojito 10.88.

Ces deux modèles dédiés à la croisière hauturière, dont le prix est quasiment identique à 1500 euros près (compter 250 000 euros pour un bateau bien équipé), offriront 2 versions d'aménagement, la première en 2 cabines et soute et la seconde en 3 cabines, avec dans les deux cas une salle de bain.

La sortie de ces deux faux-jumeaux est prévue fin 2016 et la première unité est en cours de fabrication.

=> autres articles IDBmarine

Malango 10.88 et Mojito 10.88, les deux nouveaux voiliers d'IDBmarine (29)Malango 10.88 et Mojito 10.88, les deux nouveaux voiliers d'IDBmarine (29)

 

Fiche technique
Mojito 10.88 et Malango 10.88

Longueur : 11m00
Largeur : 4m00
Tirant d’eau : 2m80 / 1m00

Déplacement lège estimé : 3 900 kg
Lest : 1 400 kg 

Surfaces - GV : 36m2 – Génois : 33 m2 – Spi : 120 m2
Catégorie A – incoulable.

 

Partager cet article

Commenter cet article

Marie Annick GL 24/02/2016 13:01

Bravo Denis beau chemin parcouru