ActuNautique.com

Le corps momifié d'un plaisancier allemand retrouvé dans son voilier

Il a été découvert assis à la table à carte de son voilier, qui dérivait à 62 milles au large de la côte est des Philippines.

Le corps momifié d'un plaisancier allemand retrouvé dans son voilier
Le corps momifié d'un plaisancier allemand retrouvé dans son voilier

C'est un spectacle d'horreur qui s'est offert aux yeux de Christopher Rivas, un pêcheur philipin venu inspecter un voilier démâté, dérivant à 62 milles de la ville de Barobo, ville située sur la côte est des Philippines.

Car en descendant dans le carré du bateau, quelle n'a pas été sa stupéfaction d'y découvrir, assis à la table à carte, le corps momifié d'un homme, affalé sur le micro de sa VHF.

Les papiers découverts à bord du voilier et diverses photographies ont permis d'identifier le plaisancier, un Allemand âgé de 59 ans, Manfred Fritz Bajorat, navigateur aguerri qui avait tout quitté il y a une vingtaine d'années pour vivre sur son bateau. 

Les causes du décès ne sont pas encore connues.

Manfred Fritz Bajorat avait navigué avec son épouse jusqu'à l'an dernier, avant qu'elle ne le quitte et décède d'un cancer. Selon un criminologue interviewé par nos confrères du quotidien allemand Bild, la position de Bajorat laisserait à penser qu'il aurait pu succomber à une attaque cardiaque.

photo : police Barobo

photo : police Barobo

Barobo - Philippines

Partager cet article

Commenter cet article

Capt Jean-Claude 05/03/2016 20:24

J'admire et j'envie cet homme et son épouse d'avoir pu réaliser un rêve de liberté inconditionnelle, qui à duré vingt années. Car ensemble au sein de l'espace restreint d'une frêle embarcation ils se sont éclatés en profitant de l'immensité des océans. "Loin de tout, mais néanmoins près de la nature"

Guy Paré 01/03/2016 14:31

Pour dire que ceux qui avance que la terre est entourée d' eau, et que plus de la moitié n' est pas fréquentée ou très peu, le fait que ce bateau ait si longtemps erré avec son capitaine ? et que personnes autres que ce pêcheur ait décidé de s' en approché en est une autre preuve.

Pas d'avions ? pas de recherches ? pas de bateaux de lignes ou de fréte aux larges ou dans ces eaux ? Triste fin !

Gabri 02/03/2016 13:05

il était peut-être encore vivant quand les Philippins l'ont trouvé