ActuNautique.com

Taïwan Boat Show - Les avantages du Lean Burn des moteurs hors-bord Suzuki

Le dernier Taïwan Boat Show était l'occasion pour le constructeur de moteurs hors-bord Suzuki, de mettre en avant ses différentes gammes hors-bord, en mettant le focus sur sa technologie Lean Burn.

Taïwan Boat Show - Les avantages du Lean Burn des moteurs hors-bord Suzuki
Taïwan Boat Show - Les avantages du Lean Burn des moteurs hors-bord Suzuki

ActuNautique a profité de l'occasion pour faire le point sur la technologie Lean Burn du constructeur nippon, avec Laurent Lépicier, responsable technique de Suzuki France.

Laurent Lépicier, lors du Taïwan Boat Show de Kaohsiung, Suzuki mettait une emphase particulière sur sa technologie Lean Burn. Pouvez-vous nous présenter cette technologie et ses avantages pour les plaisanciers ?

Laurent Lépicier - Suzuki a été et est toujours le leader mondial dans l'injection essence pour les moteurs hors-bord, puisque notre gamme s'établit de 9.9cv jusqu'à 300cv. Ce choix technologique s'est opéré du fait des normes antipollution en vigueur de par le monde. Nous sommes encore allés plus loin avec le Lean Burn qui est spécifique à notre marque.

Justement, en quoi consiste le Lean Burn ?

Laurent Lépicier - Le Lean Burn consiste dans des cartographies à mélange pauvre, qui permettent de réduire la quantité d'essence injectée dans le cylindre, par rappoort à l'air aspiré par le moteur. Dans les mi-régimes, cette solution apporte une économie de carburant située entre 10 et 15%, selon les puissances et les charges et poids du bateau.

Qu'entendez-vous par mi-régimes ?

Laurent Lépicier - Suivant l'hélice installée sur le bateau, cela se situe, du bateau déjaugé jusqu'à 4000, 4500 tours environ, voire 5000 tours sur un bateau assez léger. Plus on va se rapprocher des hauts régimes, plus l'économie se réduit, avec une économie de carburant toujours bien réelle à ces hauts régimes, mais inférieure aux 10-15% des mi-régimes. 

Vous parliez de mélange pauvre, qu'en est-il exactement ?

Laurent Lépicier - Un moteur injection classique fonctionne avec un mélange air-essence de 14,7 grammes d'air aspiré pour 1 grammes d'essence, quand un moteur Lean-Burn va jusqu'à 20 grammes d'air aspiré pour 1 gramme d'essence. Le moteur consommant moins de carburant pour la même puissance, est donc plus économique et moins polluant qu'un moteur à cartographie normale. 

Quand le Lean Burn est-il arrivé chez Suzuki ?

Laurent Lépicier - Le premier moteur Lean Burn a été commercialisé en 2007, décliné sur 3 piuissances, à savoir les DF70A, DF80A, et DF90A. Les tous derniers moteurs que nous venons de lancer sont bien entendu équipés du Lean Burn, qui sont des petites motorisations de 9.9, 15 et 20cv, ce qui permet à des plaisanciers adeptes par exemple de la pêche de loisir, de bénéficier d'une technologie up to date en matière de consommation et d'environnement sur leur bateau ! Jusqu'à 20cv, nous sommes d'ailleurs les seuls sur le marché à proposer des motorisations injection aussi développées techniquement, ce qui nous distingue vraiment, tant dans l'économie d'utilisation que dans le confort, au niveau du démarrage, de la puissance pure développée par le moteur que dans le silence de fonctionnement. 

Taïwan Boat Show - Les avantages du Lean Burn des moteurs hors-bord Suzuki

Partager cet article

Commenter cet article