ActuNautique.com

Global Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en Europe

Peu connu de par chez nous, le chantier taïwanais Global Yacht Builders a développé une gamme de yachts au style américain très réussi, commercialisée outre atlantique en partenariat avec le chantier Hunt, une gamme qui se distingue par un niveau de qualité époustouflant...

Global Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en Europe
Le tout nouveau Global / Hunt 68 Fly exposé au Taïwan Boat Show
Le tout nouveau Global / Hunt 68 Fly exposé au Taïwan Boat Show

Le tout nouveau Global / Hunt 68 Fly exposé au Taïwan Boat Show

Charles Chang, président de Global Yacht Builders

Charles Chang, président de Global Yacht Builders

A l'occasion du Taiwan Boat Show, ActuNautique a rencontré Charles Chang, prédident du chantier Global Yacht Builders et par ailleurs président de la chambre taïwanaise des constructeurs de yachts. 

Charles Chang, votre chantier propose toute une gamme de yachts dont le style est clairement américain. Pourquoi ce choix ?

Charles Chang - Notre principal marché de commercialisation sont historiquement les Etats-Unis d'Amérique et notre choix a toujours été de développer une offre produit correspondant plainement aux attentes de la clientèle locale. Dans cet objectif, nous nous sommes rapprochés très tôt du designer C. Raymond Hunt, qui en dehors du yachting, a aussi signé des navires pour la marine américaine. Les lignes de nos bateaux sont intemporelles, qu'il s'agisse de vedettes coupé ou de vedettes à fly, qui s'inscrivent pleinement dans le patrimoine du yachting de la côte est.

Justement, quel est l'ADN d'un Global Yacht ? Comment le définiriez-vous ?

Charles Chang - Nos bateaux sont des bateaux indémodables, qui passent bien l'épreuve du temps, ce sont des bateaux performants aussi. Le Global 68 à fly exposé sur le salon peut ainsi monter à 32 noeuds, 36 selon l'architecte, les essais en mer nous le diront. Enfin, nos bateaux sont aussi des bateaux très bien construits. Nous ne transigeons pas avec la qualité, puisque nous oeuvrons à cheval entre le nautisme et le yachting, en semi-custom. L'un de nos points forts enfin est notre expérience et notre capacité à rendre concrets et possibles, les souhaits et desiderats de nos clients, à les conseiller au mieux, mais aussi à leur déconseiller certains désirs, qui pourraient être néfastes pour l'équilibre de leur yacht.

Votre chantier va sur ses 12 ans, c'est relativement jeune pour un chantier naval

Charles Chang - Ce chantier est l'aboutissement pour moi de 24 ans d'expérience dans les industries nautiques et le yachting. L'idée était de proposer des yachts de grande qualité, performants, au style marqué, pour le marché américain dont le potentiel est très important. Nous avons très tôt misé sur la technologie de fabrication en infusion, sur l'intégration de compétences pointues. Notre atelier d'ébénisterie est l'une de nos fiertés. Nous employons aujourd'hui 170 personnes sur notre site de Kaohsiung qui fait environ 6700m2 et réalisons un chiffre d'affaires de 10 millions de dollars US. Notre gamme se compose de 5 modèles, s'échelonnant de 44 à 72 pieds, de vedettes de type coupé ou avec flybridge.

Vous commercialisez vos bateaux principalement aux Etats-Unis et en Asie. Le marché européen vous intéresse t-il ?

Charles Chang - Tous les marchés nous intéressent, mais il est vrai qu'historiquement, nous nous sommes développés aux Etats-Unis avec succès, dans le cadre de notre partenaire Hunt. Je ne vous cache pas que nous recherchons de bons distributeurs européens pour développer nos ventes aussi bien en Europe du Nord qu'en Europe du sud. Nous avons d'ailleurs quelques unités qui naviguent en Europe, venues des Etats-Unis... De par la localisation de notre chantier, nous ciblons plutôt des distributeurs bien établis, réputés pour leur qualité de service, à cheval entre nautisme et yachting, qui souhaitent élargir leur offre produit avec des unités au luxe discret. Nos prix sortie chantier s'établissent de 800 000 dollars à 5 millions de dollars, pour des unités semi-custom allant de 44 à 72 pieds. Notre tout dernier modèle est le Global 68 Fly présenté sur le salon, dont l'intérieur a été imaginé avec le designer de notre client afin de correspnodre parfaitement à ses attentes, qui navigue énormément et ambitionne de passer de longs mois à bord.

Nous parlions de qualité, combien de couches de vernis y a-t-il sur la partie arrière du carré de ce modèle ?

Charles Chang - 19 couches !! Nous avons passé 19 couches de vernis, afin d'obtenir le rendu que vous pouvez admirer. Ce n'est pas exceptionnel, juste ce qu'il faut faire pour obtenir ce niveau de qualité !

Global Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en Europe
Global Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en Europe
Global Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en Europe
Global Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en Europe
Global Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en EuropeGlobal Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en EuropeGlobal Yacht Builders ambitionne de développer ses ventes en Europe

Partager cet article

Commenter cet article