ActuNautique.com

SCOOP - Privilège Marine annonce un nouveau Feeling 42-43 pour mai 2017

Dernière marque du marché à proposer des dériveurs intégraux en composite, Feeling (chantier Privilège Marine - Les Sables d'Olonne) va compléter sa gamme historique d'un tout nouveau modèle de 13.90m de long, dont la mise à l'eau interviendra en Mai 2017 !

Le nouveau dériveur intégral Feeling 42 ou Feeling 43 du chantier Privilège Marine

Le nouveau dériveur intégral Feeling 42 ou Feeling 43 du chantier Privilège Marine

Développé de façon collaborative, avec des propriétaires de Feeling, des prospects et l'architecte naval Marc Lombard, le futur Feeling 42 ou Feeling 43, qui fera 13.90m de long avec sa delphinière, renouvelle bien la ligne de ces voiliers de grand voyage, dériveurs intégraux, en leur instillant un nouveau style, tout en force et dynamisme.

Etrave droite, poupe large, bouchain évolutif arrière, profil tendu : le Feeling 42 ou Feeling 43 opte pour un roof vitré, caractérisé par un pare brise avant offrant une vision panoramique depuis l'intérieur du carré.

Pour une question de confort, ce modèle est doté d'un arceau type Oceanis, bien pratique pour la bôme, et deux barres à roue.

Un pare brise vient protéger la descente, à la manière d'un Hallberg-Rassy mais on pourra s'étonner de trouver les winchs de voiles d'avant de part et d'autre de la descente, et non pas rejettés à l'arrière, du côté des winchs de grand voile.

Selon nos informations, ce modèle devrait être proposé en versions 2 et 3 cabines, avec une suite cabine propriétaire logée dans la pointe avant.

Les deux premières unités seraient déjà vendues, et la fabrication des outillages devrait démarrer sous peu, la première livraison devant intervenir sous un an !

A noter que ce modèle ne viendrait pas en substitution d'un modèle actuel, toute la gamme Feeling actuelle ayant été réhomologuée selon la nouvelle réglementation en vigueur à compter de janvier 2017.

=> autres articles sur Feeling

Un Feeling 48

Un Feeling 48

Partager cet article

Commenter cet article