ActuNautique.com

VIDEO - sauvetage des 7 marins d'un bateau de pêche au large d'Ouessant

Le 26 avril 2016 à 16h52, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage  de Corsen est informé que le Steren Mor, fileyeur de 21 mètres, demande assistance, victime d’une voie d’eau, alors qu'il se trouve à 90 kilomètres au nord de l’île d’Ouessant.

Le CROSS décide alors d'engager l’hélicoptère Caïman de la Marine nationale qui évacue des les 7 membres d’équipage du Steren Mor, sains et saufs, sur la base d’aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic à 18h36.

Un message de sécurité (avis urgent aux navigateurs) est largement diffusé par le Cross Corsen pour signaler la position du fileyeur et le danger qu’il représente à la navigation.

Le 26 avril à 22h00, le préfet maritime de l’Atlantique met en demeure l’armateur de faire cesser le danger que représente la dérive du fileyeur Steren Mor dans les 24 heures.

Le 27 avril, à 00h00, le centre opérationnel de la marine à Brest ordonne l’appareillage du VN Sapeur, remorqueur affrêté par la Marine Nationale, afin que ce dernier rallie le Steren Mor pour marquer sa position, le fileyeur dérivant sans feu de navigation aux abords du rail d’Ouessant.

Le VN Sapeur arrive sur zone à 06h35. Son équipage met alors à l’eau une embarcation pour investigation et rend compte au centre opérationnel de la marine que le Steren Mor est légèrement enfoncé sur l’avant mais que son état semble stable. La décision est alors prise d’hélitreuiller à bord du fileyeur une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) de la Marine Nationale ainsi qu’une pompe d’assèchement afin de préparer son remorquage. L’EEI est hélitreuillée sur le Steren Mor à 12h26 par un hélicoptère Caïman de Lanvéoc.

L’opération de pompage débute. Le moteur et son générateur électrique étant toujours opérationnels, l’EEI met le Steren Mor en route vers l’Aber Wrac’h.

Le Steren Mor semble hors de danger.

Dans ces condittions, l’équipage du fileyeur devrait être acheminé à son bord en fin d’après-midi par un canot SNSM. Il pourra alors reprendre possession de son navire et devait faire route vers le port de Douarnenez pour disposer des moyens de mise au sec afin de réaliser les réparations nécessaires. L’assureur de l’armateur affrétera un moyen de remorquage de Brest pour assurer l’escorte en sécurité pendant le transit vers Douarnenez. L’arrivée est prévue ce 28 avril dans la matinée.

VIDEO - sauvetage des 7 marins d'un bateau de pêche au large d'OuessantVIDEO - sauvetage des 7 marins d'un bateau de pêche au large d'Ouessant

Partager cet article

Commenter cet article