ActuNautique.com

Du retard à l'allumage pour la Le Havre Allmer Cup 2016

 

L’arrivée différée du cargo ramenant les Figaro Bénéteau 2 des concurrents de la Transat AG2R La Mondiale - dont quatre participeront à la Le Havre Allmer Cup - a conduit les organisateurs de la course à reporter d’une journée le coup d’envoi de son édition 2016. Le premier parcours technique aura donc lieu le lundi 23 mai.

Un timonier Rhéa Marine, encadre le départ de la Le Havre Allmer Cup

Un timonier Rhéa Marine, encadre le départ de la Le Havre Allmer Cup

La route est longue entre Saint Barthélémy, où les concurrents de la Transat AG2R La Mondiale ont coupé la ligne d’arrivée fin avril, et le Havre, qui se prépare à accueillir l’organisation de la Le Havre Allmer Cup pour la troisième fois. Si longue d'ailleurs que le cargo ramenant des Antilles le Figaro Bénéteau 2 de quatre des concurrents de la première étape du Championnat de France Elite de course au large en solitaire, est annoncé au port du Havre avec beaucoup de retard ! 

Membre du bureau de la classe Figaro Bénéteau, Yoann Richomme suit de près le routage du cargo comme il le précise sur ActuNautique.com : "Nous n’avons pas pu embarquer les Figaro Bénéteau 2 sur le cargo d’origine. Puis de multiples problèmes ont retardé le second, qui n’est pas parti le 2 mai - ce qui était déjà ric-rac pour arriver avec un peu de marge au Havre -, mais le 6 mai au soir... Il n’est pas évident d’avoir une date d’arrivée certaine dans le transport maritime mais nous devrions pouvoir débarquer les 13 Figaro le samedi 21 mai matin".

Quatre concernent directement la Le Havre Allmer Cup, à commencer par Cercle Vert, le bateau de Gildas Morvan, tenant du titre, mais également Generali (Nicolas Lunven, 2e de la Transat AG2R La Mondiale 2016), Bretagne – CMB Performance (Sébastien Simon) et celui de Vincent Biarnes (Guyot Environnement).

Un Programme décalé, une Grande Course raccourcie !

La direction de course de la Le Havre Allmer Cup a donc été contrainte d’adapter le programme de l’épreuve aux conséquences de cet aléa maritime. Le programme a été décalé d’une journée et le tracé de la Grande Course diminué, afin de permettre aux solitaires d’être au port dans la journée de mercredi.

La première journée de parcours technique se déroulera donc le lundi 23 mai, ce qui laissera ainsi deux journées aux solitaires pour remettre leur monocoque en configuration de course, passer les contrôles techniques et de faire valider la jauge de leur bateau.

Le départ de la « grande course » sera donné le mardi 24 mai, et se courra sur une distance sensiblement réduite, passant de 300 à 120 milles.

Les marins devraient atterrir au port de plaisance mercredi midi, ce qui permettra à la Société des Régates du Havre de mettre en place dans de bonnes conditions les trois derniers jours de parcours techniques, régates côtières de 12 à 20 milles ou parcours bananes, qui rythmeront la fin de semaine jusqu’à la remise des prix, samedi 28 mai, sur la terrasse de la Société des Régates du Havre.

Partager cet article

Commenter cet article