ActuNautique.com

Innovation mondiale de Suzuki dans les bi-motorisations hors-bord

Le constructeur nippon de moteurs hors-bord se distingue sur le marché, avec une technologie qui lui est propre, le SSR pour Suzuki Selective Rotation. Une technologie qui permet à un même moteur de voir son hélice tourner soit vers la droite, classiquement, soit vers la gauche. Une petite révolution dans les bi-motorisations...

Innovation mondiale de Suzuki dans les bi-motorisations hors-bord

ActuNautique a rencontré Laurent Lépicier, responsable technique de Suzuki France, qui nous explique les avantages de cette technologie pour les plaisancers.

Laurent Lépicier, Suzuki se distingue sur le marché avec la technologie SSR, qui permet d'équiper son bateau hors-bord de deux motreur identiques. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Laurent Lépicier - Lorsqu'un bateau d'une certaine taille est équipé de deux moteurs hors-bord, l'hélice de l'un des moteurs tourne vers la droite tandis que celle de l'autre moteur tourne vers la gauche. Les deux hélices tournent de l'intérieur vers l'extérieur et leur sens opposé permet aux deux moteurs de s'équilibrer, en compensant l'effet de couple à l'accélération.

Que se passerait-il justement à l'accélération si les 2 hélices tournaient dans le même sens ?

LL - On pourrait voir le bateau se coucher sur le côté !! En particulier pour les bateaux un peu aériens, comme les pneumatiques, quand ils sautent une vague et que les moteurs raccrochent ensuite dans l'eau. 

Cela veut-il dire que tous les moteurs hors-bord ont un sens prédéfini de rotation ?

LL - L'hélice d'un moteur standard tourne par défaut vers la droite. Quand on installe une bi-motoriasation, le second moteur, que l'on appelle le moteur contre-rotation, présente lui une hélice qui tourne vers la gauche. Ce second moteur sera posé à babord. Le fait est qu'aujourd'hui, tous les constructeurs, à l'exception de Suzuki, proposent des moteurs de contre rotation spécifiques, dont l'embase est différente de celle des moteurs standards.

Justement, en quoi Suzuki se distingue t-il sur le marché 

LL - Le SSR pour Suzuki Selective Rotation, consiste dans une embase commune aux moteurs classiques ou de contre-rotation, qui permet soit de régler le sens de l'hélice vers la gauche, soit vers la droite !

Tout simplement ?

LL - Tout simplement !! 

Quel est l'avantage de ne finalement proposer qu'un seul type de moteur, utilisé comme moteur sens vers la droite ou sens vers la gauche ?

LL - Les avantages sont multiples pour les plaisanciers ! Cela signifie déjà que nous n'avons qu'un seul type de moteur en production, qu'une seule gestion de pièces moteurs. Financièrement, le plaisancier s'y retrouve tant à l'achat qu'à l'entretien, sans souci de pièces détachées spécifiques !! 

Cela signifie t-il qu'un moteur contre rotation est plus cher qu'un moteur classique ?

LL - Bien sûr, du fait de volumes de ventes bien plus faibles !! La technologie SSR nous permet de vendre au même prix, les moteurs classiques ou de contre-rotation. Quand on parle de prix d'achat, on peut aussi s'intéresser au prix de revente du moteur, si le plaisancier a motorisé par exemple un bateau ancien avec 2 moteurs récents ou neufs, et qu'il souhaite à un moment les revendre. Revendre un moteur de contre-rotation nécessite de trouver le client intéressé... Avec un moteur Suzuki, le moteur de contre-rotation pouvant devenir par un simple réglage, un moteur classique, la revente du moteur n'en est que plus aisée !! 

En terme de SAV, le délai d'approvisionnement des pièces est sans doute plus sécurisé

LL - Si jamais il y avait un problème technique, ce qui est extrèmement rare, nous pouvons livrer la pièce sans souci, puisqu'elle est standard. Ce n'est pas toujours le cas pour les moteurs de contre-rotation...

Depuis quand la technologie SSR a t-elle été développée chez Suzuki ?

LL - Le premier moteur à bénéficier de la technologie SSR a été le 250cv 6 cylindres AP en 2012. Depuis lors, elle s'est étendue au 300cv 6 cylindre AP, et au 200cv AP 4 cylindres. 

Peut-on imaginer que cette solution s'étendra à d'autres modèles de la gamme ?

LL - C'est tout à fait dans le domaine du possible, mais je ne peux vous en dire plus...

Partager cet article

Commenter cet article