ActuNautique.com

Le Comité d'Ethique du Centre de Calcul IRC se saisit du dossier SFS

Dans une lettre ouverte parue ce week-end dans nos colonne (lire la lettre ouverte), le skipper du VOR 70 SFS s'interrogeait sur la façon dont l'IRC avait calculé le handicap de son voilier de course, après sa dernière réduction de voilure, et s'étonnait de l'absence de réponse de ses officiels, à ses différents courriers, à quelques jours de la Giraglia !

 

Le Comité d'Ethique du Centre de Calcul IRC se saisit du dossier SFS

ActuNautique rediffuse in extensoo la communication de l'IRC qui, in fine, s'autosaisit du dossier SFS, au travers de son Comité d'Ethique.

"Lionel Péan actuellement engagé sur le circuit IRC méditerranéen a fait savoir via les réseaux sociaux son mécontentement suite à l’évolution du TCC du bateau SFS consécutif à une modification des voiles déclarées à la jauge.

Suite à cette réaction et conformément à la gouvernance PROP-IRC, Bernard Cordeau, Président de PROP-IRC a souhaité autosaisir le Comité d’Éthique du Centre de Calcul IRC UNCL pour apporter une réponse rapide et d’éventuelles recommandations sur le sujet, et ce dans l’intérêt des coureurs autant que pour l’équilibre du système de jauge.

Au-delà, PROP-IRC et l’UNCL tiennent à rappeler quelques points importants

Diffusée dans le monde entier depuis plus de 30 ans, l’IRC est un système à handicap qui offre l’opportunité à chacun au travers d’une formule secrète de régater aux quatre coins de la planète. Les grandes classiques Fastnet, Sydney Hobart, Middle Sea Race s’appuient sur cette jauge qui évolue chaque année, à l’initiative de son Comité Technique franco-anglais UNCL-RORC afin de rendre les plus équitables possibles les chances de chaque bateau, en fonction des évolutions technologiques.

La jauge, par sa technicité, a su intégrer les innovations technologiques (GV à corne, Aptitude à planer,…) au fil des années autrement qu’au travers de simples rapports mathématiques. Pour les voiles des paramètres comme les formes, leurs positionnements et centres de poussée vélique sont pris en compte dans divers facteurs et dans différentes conditions de vent et allures.

Pour appréhender les options prises par les propriétaires dans le choix du bateau ou des modifications qu’ils souhaitent PROP-IRC et l’UNCL rappellent qu’ils ont la possibilité de demander des simulations".

Partager cet article

Commenter cet article

Herve M 31/05/2016 19:10

Si ça change quelque chose, cela va confirmer que pour des bateaux très tippés, on est très loin d'une formule magique mais beaucoup plus sur quelque chose empirique...