ActuNautique.com

The Transat Bakerly - nuit de changements, au changement de jour

La troisième nuit de course de The Transat bakerly est marquée par le joli coup réalisé par le skipper de Banque Populaire, qui donne toute la mesure de son monocoque Imoca équipé de dérives foils. 

The Transat Bakerly - nuit de changements, au changement de jour

Du côté des Class40 aussi, la nuit est marquée par un changement de leader. Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton), qui a mis du sud dans sa route, a pris les commandes d’une flotte qui s’est dispersée en latitude en prévision d’une dépression attendue vendredi et qui occupe déjà toute les têtes.

Ce vaste système promet de redonner un accent anglais à cette traversée de l’Atlantique qui emprunte des chemins atypiques. Pour autant, avant d’en découdre et de courber l’échine, les solitaires, joints cette nuit par téléphone, ne boudent pas leur plaisir d’être en mer dans des conditions agréables.

Le leader de la flotte, Thomas Coville sur son Ultime Sodebo, progresse ce matin par 31° de latitude nord. Il lui reste 2 300 milles pour pointer son géant au pied de Manhattan où il est attendu en début de semaine prochaine.

Classements provisoires, le 5 mai à 4h GMT +1
 
ULTIMES
1. Thomas Coville (Sodebo), à 2 337 milles de l'arrivée
2. Yves Le Blevec (Actual), à 17 milles
3. François Gabart (Macif), à 70 milles
 
IMOCA
1. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire - FOILER), à 2 390 milles de l'arrivée
2. Vincent Riou (PRB), à 34 nm
3. Jean-Pierre Dick (St-Michel Virtbac - FOILER), à 51 milles
 
MULTI50
1. Lalou Roucayrol (Arkema), 2 423 milles de l'arrivée
2. Gilles Lamiré (French Tech - Rennes St Malo), à 44 milles
3. Erik Nigon (Vers un monde sans SIDA), à 90 milles

CLASS40
1. Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton - ARSEP), à 2606 milles de l'arrivée
2. Phil Sharp (Phil Sharp Racing), à 9 milles
3. Louis Duc (Carac), à 20 milles

Partager cet article

Commenter cet article