ActuNautique.com

Vincent Riou, sur PRB, second de The Transat bakerly en Imoca

Vincent Riou se classe second de The Transat. Il est arrivé à New York à 20 h 20 min 11 s (heure de Paris) et a mis 12 jours 4 heures 50 minutes 11 secondes pour effectuer le parcours entre Plymouth et Big Apple (3 730 milles à la vitesse moyenne de 12,74 nœuds). Le skipper de Loctudy termine 2 heures 21 minutes et 32 secondes derrière le vainqueur de la course, Armel Le Cleac’h.  

Vincent Riou, sur PRB, second de The Transat bakerly en Imoca

Après sa victoire dans la Transat Jacques Vabre l’an dernier, Vincent démontre encore une fois la compétitivité de son Imoca "classique" face aux foilers de nouvelle génération tels Banque Populaire. Les deux solitaires se sont d’ailleurs livrés un très beau combat comme ils l’avaient d'ailleurs déjà fait l’an dernier sur le parcours qui les menait alors vers le Brésil.

Vincent Riou a occupé les avant-postes au début de la course avant de perdre deux voiles importantes 36 heures seulement après le départ de Plymouth, comme il l’a révélé hier en approche de New York.

Contraint alors de progresser sous gennaker dans le vent faible ou medium, il n’a pas pu utiliser 100% du potentiel de son bateau dans des transitions clés de petit temps et face à un leader offensif qui a parfaitement navigué.

Dans ce contexte et avec seulement un peu plus de deux heures de retard sur le vainqueur, Vincent avoue n’avoir aucun regret. Il arrive à New York avec cette belle seconde place.

Banque Populaire comme PRB font partie des bateaux références pour le prochain Vendée Globe. Ces joutes transatlantiques ont donc été l’occasion rêvée pour Vincent de continuer à apprendre sur son 60’ mais aussi d’engranger beaucoup de connaissances sur le bateau mené par Armel Le Cleac’h.

Partager cet article

Commenter cet article