ActuNautique.com

Interview audio - EcoTransat, un étonnant projet de voiliers construits en fibres naturelles

Au Grau du Roi, EcoTransat prévoit de construire 6 prototypes de voiliers de course eco-conçus et biosourcés, à base de fibres naturelles (lin, chanvre, jute, bambou, et basalte) destinés à être testés en laboratoire au Centre de recherche de l’Ecole des mines d’Alès (30), en préalable au lancement d'un voilier de course croisière. ActuNautique a rencontré Michel Dupoirieux, l'un des trois associés à ce projet, qui nous l'explique lors d'une interview audio.

Michel Dupoirieux, d'EcoTransat, présentant 3 types de composites eco-conçus et biosourcés

Michel Dupoirieux, d'EcoTransat, présentant 3 types de composites eco-conçus et biosourcés

Le 24 mai dernier, EcoTransat a lancé sa campagne de financement participatif (Crowdfunding) sur la plateforme www.zeste.coop. Objectif : finaliser la création du premier prototype de six voiliers d'une nouvelle ère : des voiliers en matériaux composites biosourcés, à base de fibres naturelles — en lin, en chanvre, en jute, en bambou, et en basalte —, qui seront testés en laboratoire au Centre de recherche de l’Ecole des mines d’Alès (30) et lors des deux raids d'aventure, l’un autour de l'Europe et l’autre transatlantique.

Ce projet de construction de voiliers en fibres naturelles entend ainsi apporter des solutions à trois problématiques de la plaisance :

  • Écologique : Face à l'impact des épaves de bateaux qui se délitent dans les ports (20 000 par an en France), construire des voiliers éco-conçus et à terme entièrement écologiques.
  • Économique : Lancer un chantier naval, outil industriel créateur d’emplois et s’inscrivant dans une économie du littoral forte de son potentiel.
  • Social : Ce projet concourt à re-démocratiser la pratique de la voile en rendant accessible au plus grand

D'ici fin 2017, sera lancée la construction des six prototypes en fibres de lin, de chanvre, de basalte, de jute et de bois de bambou.

En 2018-2019, auront lieu 2 raids en mer — un tour d'Europe en 14 étapes et une transatlantique vers le Brésil — avec les 6 prototypes pour confronter les fibres naturelles à toutes les mers, et démontrer la fiabilité et la qualité de ces nouveaux voiliers. Ces deux raids couvriront à eux deux près de 40 000 Km.

Ces raids permettront de tester le concept, éventuellement de l'améliorer, avant de lancer la production de voiliers de course-croisière en petite série.

Interview audio - EcoTransat, un étonnant projet de voiliers construits en fibres naturelles

Partager cet article

Commenter cet article