ActuNautique.com

Plaisance - les ports à sec, une vraie alternative pour les plaisanciers

Trouver une place de stationnement dans un port à flot n'est pas toujours simple, bien que la situation se soit améliorée ces derniers mois. Pas plus simple d'ailleurs que de faire réaliser les opérations de sorties d'eau pour entretien. Une double problématique à laquelle sont confrontés les plaisanciers et à laquelle peuvent répondre aisémment les ports à sec. L'exemple des Portes de l'Atlantique, un port à sec créé par Jean François et Nicolas Mazan est riche d'enseignements dans ce domaine.

Plaisance - les ports à sec, une vraie alternative pour les plaisanciersPlaisance - les ports à sec, une vraie alternative pour les plaisanciers
Plaisance - les ports à sec, une vraie alternative pour les plaisanciers

Selon le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, la France compte aujourd’hui 4 millions de plaisanciers et les immatriculations de bateaux de plaisance augmentent d’environ 25 000 unités par an.

Sur le littoral, près de 500 installations portuaires sont destinées à l’accueil des navires de plaisance, soit environ 165 000 places recensées. Ainsi, selon une étude de la Fédération Française des Ports de Plaisance (FFPP), il manque 41 770 places dans les ports de France.

Alors que la saison 2016 du nautisme et de la plaisance arrive à grands pas, de plus en plus de Français envisagent d’acheter un bateau pour s’adonner aux plaisirs de la voile, de la pêche en mer, des sports nautiques, en un mot : larguer les amarres pour prendre le large !

Pourtant, lorsqu'on est propriétaire d'un bateau ou qu'on envisage de le devenir, de nombreuses questions se posent : vais-je trouver une place dans un port ? Combien vont me coûter les mises à l’eau et les sorties ? Quelles solutions et services s’offrent à moi pour l’entretenir facilement ?

Passionnés de voile et de bateaux, Nicolas et Jean François Mazan connaissent par cœur les préoccupations, les besoins et les attentes des plaisanciers. Pour leur apporter une solution tout-en-un, ils ont créé Les Portes de l’Atlantique, un concept inédit réunissant un port à sec et un chantier naval.

Situé entre Pornic et La Baule dans l'estuaire de la Loire, Les Portes de l’Atlantique se compose d’un port à sec et d’un chantier naval couvert, d’une capacité totale de 400 places pour des voiliers, bateaux moteur et multicoques de 4 à 25 mètres.

Une démarche qui répond à une vraie attente des plaisanciers selon Nicolas Mazan, directeur général de Les Portes de l’Atlantique : "Les plaisanciers veulent vivre pleinement leur passion. Ils attendent des solutions en phase avec leurs valeurs, notamment le respect de l'environnement et sont friands de services qui les aident à profiter pleinement de leur bateau avec un minimum de soucis. Accessible, écologique, économique, Les Portes de l’Atlantique est la solution dont rêvent tous les plaisanciers ! Les Portes de l’Atlantique est un vrai port à sec, il est en effet l’un des rares sur la côte Atlantique à disposer d'eau à marée basse. Il dispose de plus d’un ponton en pleine eau et d'une darse de manutention sur le domaine maritime, ce qui lui permet de concilier confort d’utilisation, respect du littoral et économies pour tous".

Un port à sec, un vrai complément du port à flot, comme le précise Nicolas Mazan : "Notre port à sec se pose en complément du port à flot : il permet d'adapter le lieu de stationnement de chaque bateau en fonction de son rythme de navigation. De plus, grâce à notre chantier naval, nous sommes en mesure d’assurer tout type d’intervention technique".

Et dans ce domaine, Les Portes de l'Atlantique n'ont pas fait dans le détail, avec un bassin dont la profondeur est de 2.80m à marée basse, sans seuil et sans écluse, un ponton d'accueil en béton type brse clapot de 60m de long, une darse de levage des bateaux 7,50 m de large par 30 m de long, un élévateur Marine Travel Lift de 50 tonnes,  un bâtiment Accueil - Sanitaires - Bureaux, 400 places disponibles, accessibles 24 heures sur 24, une station-service de la mer : ravitaillement carburant, carénage express...

En bref, le tout en un, facilement utilisable. Un exemple à méditer pour bien des plaisanciers...

Partager cet article

Commenter cet article