ActuNautique.com

13 nouveaux mouillages écologiques à Saint Raphaël (83)

La station balnéaire varoise de Saint Raphaël protège ses fonds marins en développant des mouillages sur bouées plébiscités par les plaisanciers.

photos : Michel Eisenlohr
photos : Michel Eisenlohr

photos : Michel Eisenlohr

En 2004, Saint Raphaël mettait en place dans la rade d’Agay, une zone de mouillage organisée permettant d’accueillir les plaisanciers durant la saison estivale, tout en préservant la faune et la flore du site. Une démarche qui se poursuit avec succès.

Dans cette continuité la cité balnéaire, en collaboration avec la Cellule Natura 2000 Estérel, a décidé d'étendre ces mouillages sur bouées à d’autres activités : site de plongée et balisage réglementaire.

Le 20 juillet dernier, l’opération d’aménagement était officiellement lancée par Georges Ginesta, député-maire de la ville, sur le port du Pousaï, au Dramont.

Ainsi, 13 mouillages écologiques répondant aux normes de sécurité actuelles, ont-ils été mis en place, après démantèlement des dispositifs obsolètes, pour équiper à neuf les sites de plongée les plus sensibles. 9 d’entre eux ont été installés à l’Ile d’Or et 4 au Cap Roux.

L'objectif de cette démarche est de sécuriser les plongeurs professionnels et amateurs au passage des bateaux, tout en préservant le milieu marin et son écosystème (Coralligène et Herbiers à Posidonies), très riche et très prisé dans ce secteur privilégié qui connait des pics d’activité l’été.

Georges Ginesta explique cette démarche : "Il s’agit de tire-fond rentrant dans le substratum qui permettent de baliser le lieu à l’attention des plongeurs. Ils ont été financés dans leur globalité par la CAVEM, la Région, le Département, l’Agence de l’eau et les associations de plongeurs. Une coproduction dans ce que les humains savent faire de meilleur lorsqu’ils se rassemblent. Je suis heureux que cela soit réalisé sur la commune de Saint-Raphaël et que ce dispositif serve d’exemple pour être développé".

Partager cet article

Commenter cet article