ActuNautique.com

Mer et Environnement - les micro-billes exfoliantes interdites dans les cosmétiques rincés

La loi Biodiversité, validée le 20 juillet dernier, prévoit l’interdiction des micro-billes exfoliantes en plastique dans les produits rincés à partir du 1er janvier 2018, véritable fléau pour l'environnement et notamment la faune aquatique.

Mer et Environnement - les micro-billes exfoliantes interdites dans les cosmétiques rincés

Petites mais costaudes pour l’environnement, les billes en polyéthylène dont la taille est comprise entre 0,1 mm et 0,15 mm, entrent dans la composition de nombreux produits cosmétiques tels que les gommages, les gels douche, les dentifrices…

Elle contribuent inutilement et de façon non négligeable à la pollution des océans, mers et lacs et empoisonnent la faune aquatique.

En effet, des espèces marines les confondent avec de la nourriture et les ingèrent, mettant ainsi leur santé en danger et celle de l’Homme. Pourquoi ? Parce que certaines espèces marines atterrissent dans nos assiettes. Gloups !

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il existe déjà des alternatives naturelles (noyaux de fruits) et biodégradables (poudres minérales) pour le bonheur de la planète. D’ici janvier 2018, on vous recommande de vous orienter vers des produits cosmétiques bio car ils sont (généralement) dépourvus de micro-billes en plastique !

La 3ème bonne nouvelle enfin, c’est qu'il est désormais possible de vérifier que son produit codmétique n’en contient pas. Pour cela, il suffit en effet de télécharger l’application Beat the MicroBead de la Fondation Surfrider qui est capable de mesurer la teneur en micro-billes en plastique d’un produit.

 
Carole Marchais
Chimiste & Cosmétologue - Créatrice des Happycuriennes
Chimiste, Cosmétologue, Fondatrice du Blog Génération Cosméthique. Carole Marchais est créatrice de la ligne de produits cosmétiques bio Les Happycuriennes, première marque collaborative de soins cosmétiques bio.

Partager cet article

Commenter cet article