ActuNautique.com

Bénéteau prestataire officiel du Vendée Globe, fournira 16 bateaux à moteur à l'organisation

Le chantier vendéen Bénéteau a été retenu pour la 4e fois consécutive, comme prestataire officiel du comité d'organisation du Vendée Globe !

Bénéteau prestataire officiel du Vendée Globe, fournira 16 bateaux à moteur à l'organisation

Dans ce cadre, Bénéteau fournira près de 16 bateaux à moteur au comité d'organisation de l'Everest de la Voile, dont six bateaux in-bord et 10 hors-bord !

Parmi les 6 in-bord, notons un Gran Turismo GT 49 ainsi que des Antares 32 et Antares 36, tandis que les bateaux hors-bord consisteront dans des Barracuda 8, motorisés en Suzuki.

Une belle flottille donc, qui sera chargée de véhiculer les officiels et la presse sur le plan d'eau des Sables d'Olonne, dans les jours précédant le départ de la course et le jour J, à savoir le 6 novembre prochain.

Course mythique s'il en est, le Vendée Globe est à ce jour la seule course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance.

L'événement s’est inscrit dans l'esprit du Golden Globe qui en 1968 initia la première circumnavigation en solitaire, sans escale et par les trois caps (Bonne Espérance, Leeuwin et Horn).

Sur les neuf pionniers à s'élancer en 1968 un seul parvint à revenir à Falmouth, le 6 avril 1969 après 313 jours de mer : le britannique Robin Knox-Johnston.

Sir Robin Knox-Johnston fut ainsi le premier navigateur à remporter une course à la voile, autour du monde, en solitaire et sans escale…

Vingts années plus tard, c’est le navigateur Philippe Jeantot, qui après sa double victoire dans le BOC Challenge (Le tour du monde en solitaire avec escales) lança l’idée d’une nouvelle course autour du monde, en solitaire, mais… sans escale !

Le Globe Challenge était né, qui prendra quelques éditions plus tard le nom de Vendée Globe. Et le 26 novembre 1989, treize marins prendront le départ d'une première édition qui durera plus de trois mois. Ils ne seront que 7 à rentrer aux Sables d’Olonne.

Depuis lors, les 7 premières éditions de ce que le grand public nomme aujourd’hui l’Everest des mers, ont permis à 138 marins de prendre le départ du Vendée Globe, pour seulement 71 qui ont réussi à couper la ligne d’arrivée. Ce chiffre exprime à lui seul l’extrême difficulté de cet événement planétaire où les marins sont confrontés au froid glacial, aux vagues démesurées et aux ciels pesants qui balayent le grand sud !

Le Vendée Globe est avant tout un voyage au bout de la mer et aux tréfonds de soi-même. Il a consacré de très grands marins : Titouan Lamazou, Alain Gautier, Christophe Auguin, Vincent Riou et François Gabart. Un seul marin l’a gagné deux fois : Michel Desjoyeaux, en 2001 et 2009.

Le record de l’épreuve est détenu par François Gabart en 78 jours. 

Bénéteau prestataire officiel du Vendée Globe, fournira 16 bateaux à moteur à l'organisation

Partager cet article

Commenter cet article