ActuNautique.com

Fort développement des ventes de voiliers RM en Méditerranée

Historiquement, le chantier rochelais RM a forgé son image de marque en Atlantique, avec ses croiseurs hauturiers rapides RM, positionnés sur le Fast Ocean Sailing. Le Yachting Festival de Cannes était l'occasion de constater le fort engouement rencontré par la marque en Méditerranée, qui y écoule pratiquement la moitié de sa production !

Fort développement des ventes de voiliers RM en Méditerranée
Fort développement des ventes de voiliers RM en Méditerranée
Fort développement des ventes de voiliers RM en Méditerranée
Fort développement des ventes de voiliers RM en Méditerranée

Ce fort engouement a d'ailleurs conduit le chantier à exposer au Yachting Festival non pas un bateau, mais deux, un RM 1070 et un RM 1270 ! Actunautique a rencontré Martin Lepoutre, président du chantier, qui nous explique les raisons de ce succès.

Martin Lepoutre, quand on pense à un voilier RM, on pense à l'Atlantique, à la Manche, à des circumnavigations, mais on n'associe pas vraiment la marque à la Méditerranée. Et pourtant, près d'un RM sur deux y navigue !

Martin Lepoutre - Effectivement c'est une sorte de paradoxe, entre l'image véhiculée et la réalité du marché. Il faudrait développer les statistiques, mais en effet, le bassin méditerranéen constitue pour nous une zone géographique commercialement stratégique, qui représente un peu moins de la moitié de nos ventes. Quand on y réfléchit un peu, cela semble somme toute logique, car que cherchent les clients ? Des bateaux élégants et rapides ! Je pense notamment à notre premier marché à l’export qui est l’Italie, où le client italien est sensible à ce qu’il appellera « la bella barca », rapide, avec du design. Notre gamme de voiliers répond complètement à cette définition là. L’image océanique de nos modèle est fondée, mais l’image méditerranée est désormais presque aussi vraie ! 

Comment se différencie le client Méditerranéen du client Atlantique ?

Martin Lepoutre - Le client méditerranéen ne rencontre pas les même conditions climatiques et de navigation. Il n'est pas confronté aux marées. Il souhaite un quillard ou un voilier à quille relevable. Il craint la chaleur, alors que le client atlantique craindra parfois plutôt le froid. En règle générale, il souhaitera un bateau plus grand, car il y passe plus de temps, il y habite plus longtemps. Il souhaite également un bateau qui fonctionne bien dans le petit temps, car en Méditerranée, il est soit confronté à des conditions de vents faibles, ou au contraire, très fortes. Dans des conditions de vent faible, il veut pouvoir naviguer quand même à la voile, et l'une de nos forces est de proposer des bateaux qui avancent bien avec 5 ou 6 nœuds de vent.

En corollaire au développement de vos ventes en Méditerranée, l'association des propriétaires de voiliers RM y est de plus en plus active...

Martin Lepoutre - Oui, et c'est très cohérent. Il y a de plus en plus bateaux, donc de propriétaires qui éprouvent le besoin de se réunir. Une vraie vie des propriétaires en méditerranée commence à apparaître, comme elle existe sur l’Atlantique. C’est l'une des expressions de la présence de la marque RM en Méditerranée.

Le Yachting Festival de Cannes est aussi je l'imagine, l’occasion de présenter la grande nouveauté de l'année, le RM970 que vous présenterez au Grand Pavois...

Martin Lepoutre - Il est clair que les plaisanciers qui viennent nous voir à Cannes sont très curieux sur le RM 970 que nous dévoilerons à La Rochelle !! Sur Cannes, les délais étaient un peu courts, mais il sera prêt pour le Grand Pavois, avec une très belle livrée associant le vert et le gris. Des couleurs élégantes sur un bateau aux très belles lignes. On pense qu’il va très bien marcher...

Combien de ventes déjà réalisées ?

Martin Lepoutre - Avant même d'avoir été présenté, nous en sommes déjà à une dizaine de commandes…C’est pour nous un petit record. L’accueil commercial est d’ores et déjà excellent.

Rendez-vous au Grand Pavois pour découvrir ce petit bijou ?

Martin Lepoutre - Le rendez-vous est pris !!

Partager cet article

Commenter cet article