ActuNautique.com

Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales

Le Cannes Yachting Festival 2016 était l'occasion de découvrir la nouvelle gamme de bateaux semi-rigides Avon, qui doit repositionner la marque appartenant au français Zodiac, au coeur du marché du yachting.  

Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales
Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales
Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales
Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales
Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales
Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales
Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales
Avon, la renaissance : nouveaux modèles, partenariat avec Mercury et technologies digitales

Sébastien Grimaud, directeur de la communication, et Antoine Heber-Suffrin, responsable de l’innovation digitale chez Zodiac Nautic, nous présentent l'Avon 8.50, grande nouveauté de l'année, aux côtés de 4 nouveaux tenders, et nous expliquent la stratégie de Zodiac Nautic dans le développement des technologies digitales.

Sébastien Grimaud peut-on dire que le Yachting Festival 2016 marque le grand retour d’Avon ?

Sébastien Grimaud - Effectivement, ce salon de Cannes marque le grand retour d'Avon, avec une 4 nouvelles annexes positionnées haut de gamme, et avec l'Avon 8.50, qui a vocation à devenir une annexe dédiée aux grandes unités.

Sébastien Grimaud, pouvez-vous nous présenter la marque Avon, son histoire, son positionnement ? 

Sébastien Grimaud -  Avon est une marque anglaise créée dans les années 90, et rachetée par Zodiac, réputée pour ses carènes typiquement anglaises, ses flotteurs moins hauts que chez Zodiac, ainsi que pour son positionnement premium. Les difficultés rencontrées chez Zodiac ces dernières années ont malheureusement été fatales à Avon. Il y a un an, quand nous avons repris Zodiac Nautic, notre volonté était de relancer cette belle marque et cette relance a lieu au Yachting Festival, avec 4 nouvelles annexes et avec l'Avon 8.50, notre nouveau flagship. 

Un flagship qui s'expose à Cannes au milieu d'une trentaine de semi-rigides de luxe d'environ 10m, tout un symbole ?

Sébastien Grimaud - Il est vrai qu'avec l'Avon 8.50 nous exposons l'une des plus petites unités du ponton, mais le symbole est fort, puisque notre modèle consiste dans un semi-rigide très complet, qui a le mérite de proposer des technologies très avancées. Des technologies avancées avec notre partenaire Mercury Marine, notamment avec le tout nouveau joystick du constructeur, mais aussi avec le trim automatique Activ Trim, et avec 2 moteurs Mercury Verado exceptionnels de 225cv ! Et puis des technologies qui nous sont propres, qui surprennent beaucoup, et auxquelles personne ne s'attendait !

Effectivement, puisque l'Avon 8.50 intègre des technologies digitales innovantes, propres à Zodiac Avon. Antoine Heber-Suffrin, il est rare de voir un constructeur de semi-rigides développer ses technologies digitales. Pourquoi une telles orientation, et pour quoi faire ? 

Antoine Heber-Suffrin - Loin d’être des gadgets, ces technologies ont été développées après avoir discuté avec des capitaines de bateaux. Nous avons écouté leurs problèmes, leurs "points de douleur", et comme les yachts sont beaucoup utilisés à la location, nous nous sommes rendus compte  de leurs vraies angoisses : qui pilote le semi-rigide, ou va t-il ? Qui est à bord ? Ou sont les clés ? En étudiant cette problématique, nous nous sommes rendus compte que ces angoisses pouvaient être supprimées, au travers de nouvelles fonctionnalités disponibles sur nos bateaux. Notre première idée a consisté à proposer une suppression des clefs des bateaux, pour supprimer les échanges de clefs, en faisant parvenir aux utilisateurs des clefs temporaires via leur smartphone ou via leurs empreintes digitales. Il devient alors possible de démarrer le bateaux à partir de son smartphone, de sa main, d'une carte NFC comme à l'hotel... Cette innovation apparue chez Avon se développera ben entendu chez Zodiac !

Autre innovation digitale, un coupe-circuit relié à des bracelets bluetooth équipant chaque passager...

Antoine Heber-Suffrin - Avec ce système dénommé "Passenger Safety Scan", tous les passagers présents à bord sont scannés et quand un problème survient, un passager à la mer concrètement, le bateau s’arrête, l’hélice se coupe immédiatement : cela permet d'éviter les accidents d’enfants qui tombent à la mer sous le bateau. 

Antoine Heber-Suffrin, peut-on dire qu'Avon, ce sont des bateaux et des technologies élaborés pour faciliter la vie des capitaines de yachts et superyachts ?

Antoine Heber-Suffrin - C'est clairement la stratégie d'Avon, qui est d'aller au delà des attentes, en anticipant les besoins, avec des solutions concrètes et efficaces. 

Partager cet article

Commenter cet article