ActuNautique.com

Des pansements plutôt que du cachemire, pour la Solitaire du Figaro

Urgo vient de signer un partenariat publicitaire avec la Solitaire du Figaro, en lieu et place de Bompard ; l'amertune est de mise pour le groupe textile.

photo : A Courcoux

photo : A Courcoux

L'an dernier, la Solitaire du Figaro était devenue la Solitaire Bompard le Figaro, afin de mettre en avant la marque de textile insatisfaite de son association à la course. Une dénomination qui n'aura été qu'éphémère, puisque cette année et pour 3 ans, la course mythique se nommera la Solitaire Urgo le Figaro !

L'organisateur de la course, la société OC Sport Pen Duick vient en effet de signer un contrat triennal avec le spécialiste français du paramédical, qui devient le sponsor titre de la course.

Dans ce cadre, la course, dont la 48ème édition s’élancera le 4 juin 2017 de Bordeaux, portera désormais le nom de "La Solitaire Urgo Le Figaro" pour les trois prochaines éditions (2017-2019).

Partenaire Officiel de la course pour la première fois en 2016, le Groupe Urgo a donc décidé de renouveler et renforcer son engagement, en s’associant cette fois comme Partenaire-Titre de cet événement mythique de la course au large, une épreuve en solitaire à armes égales reconnue comme l’une des plus exigeantes physiquement et techniquement.

Jusqu'à présent, ce rôle revenait à la société textile Bompard, spécialiste du cachemire, qui s'était engagée sur 3 ans, mais avec un contrat toutefois renouvelable chaque année. 

Dans ce contexte, l'annonce du partenariat avec Urgo passe mal chez Bompard, comme s'en est ouvert le patron de Bompard à l'AFP, indiquant que cette négociation s'était passée dans son dos, et qu'il aurait préféré un comportement de gentleman de la part de l'organisateur, sachant que le sponsoring lui revenait à 550 000 euros par édition, et "grosso modo" à 400 000 euros par an pour le Figaro.

Pour l'organisation, le choix d'un sponsoring sur 3 ans s'explique aisémment par la visibilité pluriannuelle qu'il donne, gage de pérénnisation dans un secteur où les sponsors ne sont pas légion, sachant que la Solitaire a toujours pu s'appuyer depuis des années sur la fidélité de  certains partenaires de long terme, tels Suzuki, qui fournit l'organisateur en véhicules et motorise ses bateaux accompagnateurs.

Pour Hervé Le Lous, Président du Groupe Urgo, devenir sponsor titre de l'épreuve était devenu une évidence, comme il le précise sur ActuNautique : "Après cette remarquable édition 2016 que nous ont offert les skippers, ce choix est apparu comme une évidence. Prendre part à ce rendez-vous prestigieux de voile professionnelle est une grande fierté pour URGO et ses collaborateurs, une occasion unique de porter un événement sportif qui suscite un fort engouement."

Pierre Moustial, Directeur Général du Groupe URGO, précise quant à lui que les valeurs portées par la voile sont celles-là même d'Urgo : "Nous sommes très heureux d’être associés à La Solitaire du Figaro. Les valeurs portées par la voile comme l’audace, la ténacité et la détermination sont des valeurs que nous partageons. Ce partenariat représente également un excellent vecteur pour faire connaître les grands projets innovants du Groupe URGO, en matière de traitement des plaies, de cicatrisation, de compression mais également de médication familiale ou de santé connectée."

Mathieu Sarrot, Directeur des Evénements chez OC Sport Pen Duick conclut : "Je tiens en premier lieu à remercier la Maison Bompard qui nous a accompagné pendant 5 années et nous a ainsi permis de faire grandir la course. Après une année en tant que Partenaire Officiel en 2016, nous sommes ravis d’embarquer le Groupe URGO sur la Solitaire en tant que Partenaire-Titre. Nous retrouvons chez eux de nombreux parallèles avec La Solitaire. Les deux sont une pépinière et une pouponnière de talents. URGO cherche en permanence à innover dans son secteur quand notre sport est en perpétuelle évolution au service de la plaisance. Le Groupe URGO va nous permettre de développer l’événement jusqu’à la venue en 2019 du nouveau Figaro Bénéteau 3 créé par la classe et les chantiers Bénéteau. 2019, une date anniversaire où nous célèbrerons la 50e édition de la course et achèverons un premier cycle avec notre nouveau Partenaire."

Partager cet article

Commenter cet article