ActuNautique.com

Maserati s'impose dans la Rolex Middle Sea Race 2016

Lundi, à 14h 00min 1s précises, le trimaran Maserati Multi70 a franchi la ligne d’arrivée de la 37ème Rolex Middle Sea Race, organisée par le Royal Yacht Club de Malte.

Maserati s'impose dans la Rolex Middle Sea Race 2016
Maserati s'impose dans la Rolex Middle Sea Race 2016

Après un parcours de 608 miles nautiques pour la catégorie des multicoques, la course aura duré 2 jours, 1 heure, 25 minutes et 1 seconde.

En plus de sa victoire, le Maserati Multi70 a aussi battu un nouveau record dans la catégorie des multicoques, pour la légendaire course maltaise, réduisant d’un peu plus de 10 heures le précédent record atteint par Phaedo3 en 2015 (2 jours, 11 heures, 29 minutes et 41 secondes). 
 
"Ce fut une course fantastique. Nous avons beaucoup appris, notamment que l’aile sur la dérive travaillait contre-nous avec le très peu de vent" explique Giovanni Soldini sur ActuNautique. "Si les vents avaient été forts avec un foil volant – qui a été changé après avoir perdu le gouvernail dans le passage vers Malte – nous aurions comblé notre écart. Nous étions ici pour tester cette solution mais malheureusement nous n’avons pas eu de chance".

Les conditions météorologiques qui ont prédominé tout au long de cette 37ème édition de la Rolex Middle Sea Race a donné la cadence aux bateaux en tête de course.
 
"Nous n’avons pas eu beaucoup de vent pour nous emmener en Sicile, très peu dans le Détroit et encore moins jusqu’à ce que nous passions le Stromboli" précise Giovanni Soldini. "Phaedo3 a pris une belle avance dans ces conditions, mais après la pointe ouest de Sicile nous sommes parvenus à rattraper la majeure partie du retard, réduisant la distance par rapport à eux à une douzaine de miles. Au nord de la Sicile, nous avons pris une décision tactique consistant à rester au large, vers Ustica, et celle-ci a porté ses fruits".
 
Suite à une erreur technique, Phaedo3 a poursuivi vers Linosa plutôt que vers Lampedusa, et les rôles se sont inversés. L’équipage du Maserati Multi70 en a alors profité pour lancer une attaque qui s'est révélée être détetminante pour l'issue de la course. 

"Phaedo3 a effectué une superbe course avec très peu d’erreurs" conclut Giovanni Soldini, "mais ils en ont fait une énorme à la fin : nous avons saisi l’opportunité et nous en avons tiré parti…"

La course du Maserati Multi70 a traversé une série de moments mémorables, particulièrement le passage au large de Palerme et l’arrivée en Sicile après le départ depuis Malte où Phaedo3 a aussi réalisé une très bonne performance.

Partager cet article

Commenter cet article