ActuNautique.com

10 000 euros par mois, en liquide, et ils parviennent à échapper à la TVA !

Quand on parle de réformes économiques, il y a des professions - lobbies  ? - qui savent surfer sur leur position, pour échapper à l'impôt.  

10 000 euros par mois, en liquide, et ils parviennent à échapper à la TVA !

Le dernier exemple en date nous vient du nautisme et d'Italie, et concerne les gondoliers de Venise !

Le gouvernement souhaitait imposer aux gondoliers de la Cité des Doges d'être soumis à une TVA de 5% (un taux réduit), eux qui n'en paient pas, tout comme les vaporettos locaux.

Las, comme le rapporte notre confrère le Monde, ce projet n'aura tenu que 2 jours, avant d'être retiré par la commission des finances de la chambre des députés, effrayée par la réaction possible des gondoliers, qui à l'instar des taxis parisiens, font trembler tous les gouvernants !

Des gondoliers dont le chiffre d'affaires est exclusivement réglé en liquide, et dont le salaire moyen s'élève à près de 10 000 euros, partiellement déclaré au fisc. Une rente qui si elle a longtemps été héréditaire, ne l'est plus depuis les années 80, et qui s'opère désormais au travers d'une licence que l'on acquiert après avoir réussi un concours.

Envie d'un tour en gondole ?

Il vous en coûtera 80 euros pour 30 minutes. Euros et dollars sont bien évidemment acceptés...

Partager cet article

Commenter cet article