ActuNautique.com

Evinrude signe 5 partenariats avec des constructeurs de bateaux

Après avoir en grande partie renouvelé sa gamme de moteurs hors-bord E-Tech G2, de 150 à 300cv, le motoriste canadien souhaite désormais en doper les ventes, en se rapprochant de certains constructeurs de bateaux.

Evinrude signe 5 partenariats avec des constructeurs de bateaux
Evinrude signe 5 partenariats avec des constructeurs de bateaux

ActuNautique a rencontré Cédric Bonnet, responsable commercial Evinrude BRP Europe, qui nous détaille cette stratégie dont l'objectif est de renforcer la visibilité et la diffusion des moteurs Evinrude.

Cedric Bonnet, vous venez de signer coup sur coup, 5 contrats de partenariat avec des chantiers. Jusqu'à présent, Evinrude ne procédait pas de la sorte. Pourquoi un tel changement de cap ?

Cédric Bonnet - Effectivement, nous avons décidé de changer de façon de faire il y a un an environ, avec la création d'une nouvelle structure : Marine Propulsion System. Nous nous sommes rendus compte que la majorité des clients aujourd'hui cherchaient avant tout des bateaux et que sur ces bateaux, ils avaient ensuite besoin de moteurs. C'est à ce niveau là que nous intervenons. MPS a décidé de mettre les accords chantiers au coeur de sa stratégie, afin de faciliter la démarche des plaisanciers. De la sont nés certains outils qui se sont mis en place cette année, et qui ont débouché in fine sur des accords avec 5 chantiers. 

Quels sont justement ces chantiers ?

Cédric Bonnet - Nous avons signé un accord package avec Zodiac-Bombard, avec BWA, avec Ranieri International, Ocqueteau et Selection Boat.

Qu'entendez-vous par accord "package" ?

Cédric Bonnet - Un accord package consiste pour nos partenaires chantiers, à pouvoir fournir le bateau ET le moteur directement au concessionnaire, de façon à leur simplifier la vie et à faciliter la mise à disposition des produits aux plaisanciers. Nous sommes de plus en plus dans une société où les gens souhaitent bénéficier de leur produit le plus rapidement possible. La plaisance ne fait pas exception à la règle. La possibilité d'avoir son bateau livré avec un faible temps de montage puisqu'il suffit au concessionnaire de boulonner le moteur sur le tableau arrière, est un vrai plus différenciant !

A terme, quel pourcentage de moteurs pensez-vous vendre de la sorte ?

Cédric Bonnet -  Aujourd'hui, nous estimons qu'en Europe, nous sommes sur 60 à 70% des ventes réalisées en "package", bateau + moteur. Il n'y a aucune raison qu'Evinrude ne monte pas à ce niveau là dans les années à venir. Nous avions du retard. Nous avons désormais devant nous une énorme marge de progression, sachant que nous procéderons de façon sélective, en choisissant des chantiers de confiance couvrant la majorité des segments du marché. En tout cas, ceux que nous souhaitons couvrir avec notre offre de moteurs !

Partager cet article

Commenter cet article