ActuNautique.com

Trophée Jules Verne - 16h00 d'avance pour Joyon sur Peyron, au Cap Leeuwin

En ralliant hier après-midi la longitude du Cap Leeuwin, au sud ouest de l'Australie, le trimaran géant Idec Sport vient de signer depuis son entrée dans l'océan Indien le 29 décembre dernier, l'une des plus époustouflantes pages de l'histoire du Trophée Jules Verne.

© JM Liot / DPPI / IDEC SPORT

© JM Liot / DPPI / IDEC SPORT

L'équipage composé de Joyon, Surtel, Audigane, Pella, Gahinet et Stamm, vient tout simplement d'aligner sept journées à plus de 800 milles parcourues quotidiennement, avec des pointes du 28 au 31 décembre à respectivement 876, 871 et 869 milles ! Soit d'effarantes moyennes à plus de 36 noeuds !!
  
Parti d'Ouessant le 16 décembre dernier en profitant d'une fenêtre météo unanimement qualifiée de « moyenne », Joyon et son incroyable commando ont forcé leur destin dans un océan Atlantique peu coopératif, concédant jusqu'à 755 milles de retard sur le tenant du titre, le maxi-trimaran Banque Populaire V de Loïck Peyron et ses 13 hommes d'équipage.

En plongeant dans les 40èmes sud, ils ont accroché l'avant d'une dépression qu'ils chevauchent encore, tandis que se profilait la longitude du cap Leeuwin. Vitesses moyennes stratosphériques, permanence dans la durée, et trajectoires au cordeau, ils ont ainsi dynamité hier soir tous les chronos de référence à ce point d'une course encore longue.

Avec un passage à Leeuwin en 17 jours, 06 heures et 59 minutes, Joyon et sa bande effacent de plus de 16 heures la performance de Peyron. Groupama 3, devenu Idec Sport, avait mis en 2010, 21 jours et 14 heures pour rejoindre ce même point.

Le chrono record entre le cap des Aiguilles (qui marque l'entrée dans l'Indien) et le cap Leeuwin était déjà, depuis l'an passé, propriété de Francis Joyon en 5 jours, 11 heures et 23 minutes. Il se désintègre au terme de cette historique semaine pour ne plus représenter « que » 4 jours, 09 heures et 37 minutes. Certes, Ouessant est encore loin, et la mi-course ne sera atteinte qu'en fin de semaine.

Mais Idec Sport n'en a pas encore terminé avec la rectitude de son impressionnant sillage qu'il compte bien prolonger jusqu'aux portes du Pacifique…

Trophée Jules Verne - 16h00 d'avance pour Joyon sur Peyron, au Cap Leeuwin

Partager cet article

Commenter cet article