ActuNautique.com

Développement de l'offre hors-bord chez Bayliner - les distributeurs dans les starting blocks !

Le constructeur américain Bayliner a décidé de développer son offre hors-bord à marche forcée sur ses gammes Cuddy et Bowrider, afin de répondre à la très forte demande du marché pour ce type de motorisations. ActuNautique a demandé son avis à Thibault Boisnard concessionnaire Bayliner à Royan Seventeen Jet & Parts...

Développement de l'offre hors-bord chez Bayliner - les distributeurs dans les starting blocks !

"Initialement, Bayliner comme la plupart des constructeurs américains, offrait principalement des motorisations inbord. Hors ce type de motorisation est un frein pour bon nombre de plaisanciers, qui imaginent des coûts d'entretien exorbitants, même si ce n'est pas le cas. Dans ce sens, proposer majoritairement des bateaux inbord nous desservait.

D'un point de vue fiscal ensuite, les motorisations hors-bord présentent énormément d'avantages : si on prend un Bayliner VR6 inbord avec un 4.3l V6, on va payer 800 euros de taxes par an. Le même VR6 avec un hors-bord 200cv Mercury Verado ne payera rien du tout ! Cela fait réfléchir...

Bayliner a bien compris la situation, qui double désormais une partie de sa gamme de modèles hors-bord !

Pour en avoir discuté avec des collègues du réseau, la stratégie de Bayliner de développer l'offre hors-bord est une excellente chose !! On élargit notre potentiel, dans un contexte où nos bateaux se sont beaucoup européanisés ces dernières années, avec des cockpits autovideurs par exemple, avec de beaux design et un excellent rapport qualité-prix.

Un Bayliner VR6 bien équipé, avec une belle finition milieu de gamme, qui peut embarquer 9 personnes, avec un 200cv Verado ça vaut 44 000 euros !! Qu'on se le dise !!"

Partager cet article

Commenter cet article