ActuNautique.com

Opération de sauvetage pour deux plaisanciers français en perdition au large du Cap-Vert

Les 30 et 31 janvier, une opération de sauvetage coordonnée depuis le Cross de Griz-Nez, a permis d'éviter le pire à deux plaisanciers français d'une cinquantaine d'années, Pascal et Isabelle, en perdition, alors qu'ils effectuaient une transat à bord de leur voilier.

Opération de sauvetage pour deux plaisanciers français en perdition au large du Cap-Vert

Le 30 janvier 2017 à 16h19, le MRCC du Cap-Vert a contacté le Cross de Gris-Nez pour lui signaler un voilier français en perdition, avec deux plaisanciers à son bord.

Le Focus, un voilier de grand voyage à salon de pont, gréé en sloop, de 12,50 mètres de long, immatriculé à Cherbourg et naviguant à 500 nautiques dans l'Ouest du Cap-Vert, venait de demander de l'aide, en proie à une importante voie d'eau.

Dès réception de cette information, le Cross a immédiatement diffusé des messages Mayday Relay aux navires croisant sur zone, afin de les alerter et de leur demander de porter assistance au Focus.

En parallèle, le Cross Griz-Nez a engagé le Falcon 50 de la marine nationale basé à Dakar, au Sénégal, qui a décollé à 23h12, pour arriver sur zone 03h18 du matin, après une escale de ravitaillement au Cap Vert.

Dans l'intervalle, le Cross a établi des contacts avec un navire de commerce, le Liberta, qui s'est dérouté pour rallier le Focus.

A son arrivée, le Falcon 50 est entré en contact avec le Focus et le Liberta. Le skipper du voilier  a précisé que la voie d'eau était sous contrôle mais a maintenu sa demande d'assistance. Le Falcon 50 a donc guidé le Liberta vers le voilier, s'assurant de leur entrée en contact avant de rentrer sur Dakar.

Le cargo a rejoint le voilier le 31 janvier en milieu de journée, et procédé à l'évacuation de ses deux occupants sains et saufs, qui sont désormais attendus à Las  Palmas (Canaries).

Partager cet article

Commenter cet article