ActuNautique.com

Golden Globe Race 2018 - A 1 an du départ de la course, un premier abandon, suite à chavirage

Golden Globe Race 2018 - A 1 an du départ de la course, un premier abandon, suite à chavirage
Golden Globe Race 2018 - A 1 an du départ de la course, un premier abandon, suite à chavirage
Golden Globe Race 2018 - A 1 an du départ de la course, un premier abandon, suite à chavirage

Le skipper australien Shane Freeman, qui se rendait en Angleterre pour convoyer son voilier Mushka, en vue de la Golden Globe Race 2018, a été forcé de l'abandonner après avoir chaviré et démâté.

Il se trouvait alors à environ 300 milles des côtes chiliennes, au large du Cap Horn.

Cette ultime catastrophe intervient après une série de problèmes survenus sur le bateau qui ne pouvaient pas être réglés en mer : le régulateur d'allure ne fonctionnant plus depuis 2 semaines, en cause aussi l'ancre flottante à l'arrière accrochant les montants et causant d'importants dommages.

L'eau avait déjà envahi le cockpit trois fois ce jour-là.

C'est peu avant qu'il ne s'endorme qu'une énorme vague renverse le navire, à 140-170 ° environ. Il découvre sur le pont que le mât est brisé en deux morceaux, le radeau de sauvetage semble aussi endommagé...

Il met 5 heures à stopper les dommages de la coque et nettoyer sur le pont les dégâts causés par le chavirage et le démâtage, avant de constater le danger de sa situation ; les risques augmentent, sans régulateur d'allure, une trop faible puissance pour utiliser le pilote électrique...

Après six heures de réflexion, il en conclut que la meilleure chose à faire est de se laisser secourir et de monter à bord d'un navire. S'il avait continué, il aurait encore dû naviguer 600 milles avant de rejoindre un port sous gréement de fortune.

Il s'agit plus à ce stade d'un abandon planifié que d'un sauvetage. Shane souffre alors d'une blessure au genou qui s'est aggravée. Il contacte par téléphone satellite son équipe à terre, à Melbourne, qui avertit toutes les autorités compétentes du Chili. On leur signale deux navires dans la zone et un avion est dépêché pour confirmer sa position. Le vraquier chinois Frontier Ambition recueille Shane Freeman et le voilier est coulé.

Les Centres de coordination de sauvetages maritimes (MRCC) de la Nouvelle-Zélande et du Chili ont très bien coordonné l’évacuation, et toute la procédure a été gérée sans problème par l'équipe à terre.

Suite au désistement de Shane Freeman pour la Golden Globe Race 2018, le Hollandais Mark Slats s'est inscrit à la course, il est actuellement à la recherche d'un voilier.

Partager cet article

Commenter cet article