ActuNautique.com

Le 25 Mars, un nouveau président à la tête de la Fédération Française de Voile (FFV)

C'est à la fin de ce mois de mars que se dérouleront les élections pour la présidence de la Fédération Française de Voile, suite au départ du président sortant Jean-Pierre Champion après 20 ans passés à la tête de la FFV.

Le 25 Mars, un nouveau président à la tête de la Fédération Française de Voile (FFV)

Sont en lice Jean-Luc Dénechau et Nicolas Hénard, deux candidats aux parcours très différents.

Jean-Luc Dénechau est engagé dans la voile depuis les années 1990, et fait partie du conseil d'administration et du bureau exécutif de la Fédération.

Il est également président de la commission centrale d'arbitrage, instance qui s'assure que les épreuves (plus de 6000 par an en France) soient arbitrées dans les meilleures conditions. Il est le candidat désigné par Jean-Pierre Champion, le président sortant.

Il souhaite ouvrir la voile au grand public, rompre avec l'image d'un sport élitiste et agir dans la continuité de ce qui a été mené par Jean-Pierre Champion ; intégrer le kite au programme de la Fédération, et plus se mobiliser avec les pratiquants non licenciés.

Nicolas Hénard est double-champion olympique de Tornado, à Séoul en 1988 et à Barcelone en 1992.

Diplômé d'HEC, actif à la Fédération et dans la voile olympique, il a notamment accompagné l'ancien ministre Jean-François Deniau en transat sur un catamaran de croisière, qui en a fait un livre, l'Atlantique est mon désert (éditions Gallimard).

Il aspire à remettre les clubs au coeur de la Fédération et à ouvrir la voile au grand public. Il a pour objectif de monter le nombre de pratiquants à 1 million par an, et faire passer le nombre de licenciés de 300 000 à 500 000 à l'issue des 8 ans qu'il s'est donné pour appliquer son programme.

Partager cet article

Commenter cet article