ActuNautique.com

Le paquebot mixte Jean Nicoli frappé par une vague scélérate au large de Hyères

Le paquebot-mixte Jean Nicoli de Corsica Linea a été frappé dans la nuit du 6 au 7 mars par une vague scélérate de 15 mètres de haut.

Le paquebot mixte Jean Nicoli frappé par une vague scélérate au large de Hyères

L'incident s'est produit vers 22h30, quand le Jean Nicoli se trouvait à 40 kilomètres au sud des îles d'Hyères.

La vague a brisé un des sabords de la passerelle, arraché le plafond et inondé le poste de commandement, mettant hors d'usage la plupart des équipements électriques et électroniques. La coque n'a subi aucun dommage.

Le bateau était pourtant parti bien avant l'heure prévue pour éviter le gros de la tempête annoncée.

Sans données de navigation ni aucun contrôle sur les commandes de barre et de puissance moteur, le commandant transmet alors ses ordres par téléphone et radio à la salle des machines. Le navire ne peut alors compter que sur sa machine bâbord et ne file qu'à 3 nœuds, situation améliorée par l'équipage qui réussira à le faire remonter à 7 nœuds.

Escorté par un bâtiment de la Marine Nationale, l'Ailette, le Jean Nicoli arrive à Toulon à 2 heures du matin. Deux remorqueurs l’aident à se mettre à quai. Les 60 passagers sont pris en charge et acheminés à Marseille. Le bateau devrait retourner en mer à partir de la semaine prochaine, le temps d'effectuer toutes les réparations.

La même nuit, un porte-conteneur de 210 mètres de long, le Maersk Norfolk, était aussi frappé par une série de très fortes vagues.

Mis en service en 1998 sous le nom nom de Pasiphae pour la compagnie grecque Minoan, le Jean Nicoli mesure 200.60 m de long pour 25.80 m de large.

Sa vitesse maximale est de 27 noeuds. Il peut embarquer 1052 passagers et 600 véhicules. 

Partager cet article

Commenter cet article