ActuNautique.com

Présentation du Championnat de France Elite de Course au large en Solitaire

Si jusqu’à aujourd’hui le Championnat de France Elite de Course au large en Solitaire comprenait 3 épreuves officielles, courues en solitaire, de nombreuses autres courses étaient également proposées au calendrier des figaristes.

Présentation du Championnat de France Elite de Course au large en Solitaire

Afin de permettre à davantage de coureurs de participer au Championnat, la Classe Figaro Bénéteau a ainsi souhaité intégrer les courses d’avant saison, ainsi que les épreuves en double, à l’instar de la Transat AG2R La Mondiale et du Tour de Bretagne.

De fait, sa dénomination a évolué en Championnat de France Elite de Course au Large.

Comment fonctionne le classement du championnat ?

A chaque fois qu'un skipper participe à une course du Championnat, il marque des points. Plus son résultat est bon, moins il a de point. Le premier marque 1 point, le deuxième marque 2 points, etc... Le but : avoir le moins de points possible à la fin de la saison pour devenir le Champion.

Les courses n'ont pas toute la même longueur, ni la même difficulté. Pour récompenser les skippers qui gagne une course importante comme la Solitaire du Figaro, un coefficient est donné à chaque épreuve. Le coefficient multiplie les points des skippers ce qui crée un écart plus important entre les concurrents et permet aux meilleurs de prendre de l'avance au Championnat. Plus le coefficient est grand, plus la course est importante. Par exemple, pour une course avec un coefficient 2, le vainqueur marque 2 points ce qui en soi ne change pas beaucoup son résultat. Par contre le dixième marque 20 points et là, l'écart se creuse.

Si un skipper ne participe pas à une épreuve du Championnat, il reçoit en point le nombre d'inscrits à la course + 10 multiplié par le coefficient. 

Partager cet article

Commenter cet article