ActuNautique.com

Avec le Christophe de Margerie, Total et ses partenaires mettent en service le tout premier méthanier brise-glace

Le premier méthanier brise-glace au monde a été mis en service le 30 mars dernier, après une série de tests au terminal Fluxys de Zeebrugge et en mer Arctique.

Avec le Christophe de Margerie, Total et ses partenaires mettent en service le tout premier méthanier brise-glace

Le Christophe de Margerie, premier d'une série de 16 sisterships, a été construit en 30 mois par les chantiers sud-coréens Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co, pour le compte de Total et de ses partenaires, et mis à l'eau en novembre 2016.

Il servira à transporter le gaz liquéfié du champ de la péninsule de Yamal, en Sibérie Occidentale pour Yamal LNG, un projet russe d'exploitation de champ gazier arctique, détenu à 60 % par Novatek (Russie), 20 % par Total et 20 % par une filiale de la CNPC (Chine).

Ce méthanier innovant a été baptisé en hommage au PDG de Total Christophe de Margerie.

Le 20 octobre 2014, Christophe de Margerie, P-DG de Total mourrait tragiquement dans un accident d'avion à Moscou. Il était connu pour sa volonté de rapprochement avec la Russie, et l'exploitation du champ de Yamal aux côtés de Novatek était un de ses projets-phare.

Quand les 15 autres méthaniers brise-glace commandés seront tous opérationnels, une cargaison quittera le port de Sabetta, à Yamal, toutes les 38 heures.

L'essentiel de la production de ce champ gazier sera déchargée à Zeebrugge, aux Pays-Bas. Ce gaz sera ensuite repris par d'autres méthaniers classiques et distribué en Asie et en Europe. 

Navire unique au monde, le Christophe de Margerie peut traverser une épaisseur de 2 mètres de glace, vaut 320 millions d'euros, fait 300 mètres de long pour 60 mètres de haut, et est en mesure de transporter 172 600 m3 de gaz liquéfié.

Partager cet article

Commenter cet article

Loube 04/10/2017 16:14

Zeebrugge n'est pas au Pays-Bas mais en Belgique!