ActuNautique.com

Les voiliers à la fête à Bordeaux, avec la Solitaire Urgo le Figaro

Avec pour le 48ème édition de la course, un parcours ouvert et un nouveau sponsor, un vent de renouveau souffle sur la Solitaire Urgo Le Figaro. La ville de départ est Bordeaux, qui accueillera la « reine des solitaires » dans le cadre de sa Fête du Fleuve. 

photo : A Courcoux

photo : A Courcoux

Après 10 jours de fête et un prologue « vue sur berge », entre Bordeaux et Pauillac la veille du départ, les skippers s'élanceront de Pauillac le dimanche 4 juin à 14 h 30. La première étape (525 milles) est Gijón, en Espagne, avec une unique marque de parcours à la Chaussée de Sein. 

Après ce petit détour, les marins accosteront à Concarneau le 10 juin. La deuxième épreuve de 520 milles se déroulera à nouveau à la Chaussée de Sein et à l'île d'Yeu. Puis les concurrents feront un sprint de 150 milles, de Concarneau à Concarneau, en passant par les bancs de Guérande (15 juin).

La dernière épreuve, le 19 juin, sera de Concarneau à Dieppe (505 milles), avec la Manche à traverser deux fois. La Solitaire Le Figaro promet en tout plus de 1700 milles en quatre étapes.

La 48e édition de la course affiche 43 inscrits de six nationalités au tableau, dont six femmes, trois anciens vainqueurs et dix bizuths. 

Le début de la saison a été dominé sans concession par Charlie Dalin, champion de France Elite de Course au Large en Solitaire 2016, vainqueur de la Solo Normandie et de la Solo Concarneau, et ses adversaires chercheront sans aucun doute à lui prendre sa place de leader. 

Les figaristes disputent également aux Sables d'Olonne la Solo Maître CoQ, du 21 au 30 avril, une opportunité à ne pas manquer pour jauger ses concurrents.  

Les voiliers à la fête à Bordeaux, avec la Solitaire Urgo le Figaro

Partager cet article

Commenter cet article