ActuNautique.com

Vidéo - un voilier drossé sur un brise lames en rentrant au port

Dans des conditions de vent difficiles, un voilier est drossé sur un brise lames en tentant de rentrer au port, devant l'objectif d'une caméra.

 

On n'est pas passé loin de la catastrophe le 30 mars à King Harbour (Californie), quand un petit voilier de course a tenté de gagner le port, avec ses 4 équipiers à bord.

Navigant à la seule voile d'avant, dans une forte houle et avec un vent établi, les équipiers ont mésestimé l'inertie de leur voilier et sa faible manoeuvrabilité à l'entrée du chenal du port de Redondo Beach Pier, tentant en vain d'affaler leur voile d'avant rétive.

Précipité par une déferlante, le voilier est drossé contre le brise-lames et les 4 équipiers précipités à la mer. Deux d'entre eux ont été légèrement blessés, mais le pire a pu miraculeusement être évité. 

Leur voilier, un Martin 242, une voilier de régate de 24 pieds a subi d'importants dommages.

Vidéo - un voilier drossé sur un brise lames en rentrant au port
Vidéo - un voilier drossé sur un brise lames en rentrant au port

Partager cet article

Commenter cet article

Benoit L 04/04/2017 11:56

Je sais pas ce qui ce passais à bord mais on dirais que tout le monde était concentré sur le foc plutôt que de s'occuper de la manœuvrée d'être au port et des vague qui menaçais.

Jean I 04/04/2017 11:42

Manœuvre vouée à l'échec dès le départ.
Je suis entré à la voile maintes fois avec ce style de canote (Neptune 625). Vitesse, que vitesse, et encore vitesse, quitte à se faire engueuler pour la enieme fois par le trouffion du port. On ne manœuvre pas sous voile d'avant, on ne peut pas virer, et quand bien même, arrivé au ponton, sur un 24 pieds, entre les bouts et le foc en vrac sur le pont, galère coûteuse garantie.
Nous, on n'avait jamais d'ennuis moteurs, vu qu'on n'en avait pas.

François B 04/04/2017 11:22

Pour être manœuvrant, il faut de la vitesse. Garder une voile était assurément une bonne chose mais ne pas s'en servir était aberrant. Et puis, ça se prépare en serrant l'entrée sur bâbord de façon à ne pas avoir la vague de travers là où elle est la plus abrupte et déferlante.