ActuNautique.com

Lagoon innove avec son futur motoryacht, le très attendu Lagoon Seventy 8 !

Lagoon, leader mondial du marché des catamarans de plaisance, annonce la sortie prochaine du Lagoon Seventy 8, un catamaran motoryacht qui sera présenté en première mondiale lors du prochain Yachting Festival de Cannes, début septembre. 

Lagoon innove avec son futur motoryacht, le très attendu Lagoon  Seventy 8 !
Lagoon innove avec son futur motoryacht, le très attendu Lagoon  Seventy 8 !

Le Seventy 8 a été dessiné par les architectes de VPLP Design et le studio Nauta Design, avec le but affiché de doter ce bateau d'un ADN de grand yacht : luxe, confort, autonomie et sens du raffinement seront à n'en pas douter au rendez-vous, pour ce motoryacht d'exception.

Sa silhouette dynamique ainsi que les formes harmonieuses de son roof vont de pair avec de grands espaces intérieurs.

Lagoon innove en termes de conception et de fabrication avec la construction du Seventy 8, car sa réalisation est notamment basée sur la construction modulaire, et son élaboration a nécessité la création d'un nouvel atelier conçu sur mesure et permettant un contrôle optimal du processus de fabrication.

La coque n°1 sortira de l'atelier fin mai, avant de faire sa première mondiale au Yachting Festival de Cannes en septembre prochain. 

Créée en 1984, Lagoon est à l'origine le prolongement direct de JTA (Jeanneau Technologies Avancées), avant de rejoindre CNB, une division du groupe Bénéteau, numéro deux mondial des bateaux de plaisance.

Lagoon crée une première génération de catamarans entre les années 1987 et 1996, avec les Lagoon 55, 47, 57, et 67, bateaux de propriétaires pour des croisières au large. A titre de comparaison, les 37 et 42 sont davantage destinés au marché de la location. 

A partir de 2003, Lagoon s'impose comme le leader mondial des constructeurs de catamarans de croisière, grâce à une gamme innovante et à son réseau mondial qui compte aujourd'hui plus de 80 distributeurs.

banner 800 awlgrip agl marine

Partager cet article

Commenter cet article