ActuNautique.com

Le président de la République inaugure le paquebot Meraviglia au chantier STX

Emmanuel Macron, en compagnie de Bruno le Maire, ministre de l'Economie, a inauguré aujourd'hui le Meraviglia, le plus grand paquebot jamais sorti des chantiers navals de Saint-Nazaire à être livré à un armateur européen. 

Le président de la République inaugure le paquebot Meraviglia au chantier STX
Le président de la République inaugure le paquebot Meraviglia au chantier STX
Le président de la République inaugure le paquebot Meraviglia au chantier STX
Le président de la République inaugure le paquebot Meraviglia au chantier STX
Le président de la République inaugure le paquebot Meraviglia au chantier STX

Le président de la République s'était déjà rendu aux chantiers STX de Saint-Nazaire en février 2016 lorsqu'il était ministre de l'économie pour la cérémonie des pièces du Meraviglia, qui veut que l'on soude des pièces de monnaies dans la quille du bateau pour lui porter chance. Il était alors accompagné d'Edouard Phillippe, maire du Havre. 

Ce paquebot de 167 600 tonneaux (171 598 tonnes) et dont la construction a duré deux ans (plus de six millions d'heures de travail) sera livré à l'italo-suisse MSC Croisières. Il est long de 315 mètres pour une hauteur de 65 mètres. Il pourra accueillir à son bord 5700 passagers pour un équipage de 1500 personnes. 

Le navire, premier d'une série de onze paquebots « nouvelle génération » (dont sept ont déjà été commandés dans le port français) comptera notamment à bord un grand casino, un théâtre de 1000 m² (450 places), un parc aquatique composé de plusieurs piscines et de deux toboggans en spirale, ainsi qu'une promenade intérieure de 100 mètres de long surmontée du plus grand dôme de led en mer, véritable ciel virtuel qui sera en mesure de recréer des panoramas, couchers et levers de soleil. 

Le Meraviglia (dont le nom signifie « merveille » en italien) renferme aussi un terrain de basket, des salles de gym, des pistes de bowling, des simulateurs de Formule 1 et pas moins de 12 restaurants. Il fera sa croisière inaugurale à partir du 5 juin, et sera baptisé samedi soir au Havre par le Premier ministre Edouard Phillippe et l'actrice Sophia Loren, en présence de plusieurs personnalités, comme Patrick Bruel et Gad Elmaleh. 

Les croisières sont très populaires en Europe : en 2016, ce sont pas moins de 6,7 d'Européens qui ont participé à une croisière. Le secteur a connu en quatre ans une croissance record de 8,7 %. A titre d'exemple, les investissements portant sur la série de ces onze nouveaux paquebots grimpent à 9 milliards d'euros. 

Le navire-jumeau du Meraviglia, le MSC Bellissima, sera livré au printemps 2019 par les chantiers navals de Saint-Nazaire à la compagnie italo-suisse, basée à Genève. Les six autres paquebots prévus seront livrés à l'American Royal Caribbean d'ici à 2026.

Cette visite du président de la République intervient au moment où les chantiers STX de Saint-Nazaire sont en train d'être rachetés par l'Italien Fincantieri, une décision qui avait provoqué l'inquiétude des salariés (et manifestement de l’État, qui avait momentanément nationalisé les chantiers). 

Les salariés et de nombreux élus ont d'ailleurs appelé à une nationalisation des chantiers, dont Bruno Retailleau (président LR des Pays de la Loire). Emmanuel Macron a encore deux mois pour annoncer sa décision sur l'avenir des chantiers de Saint-Nazaire. 

Le chef de l'Etat visitera demain le Centre régional de surveillance et de sauvetage atlantique (Cross) d'Etel, la base des fusiliers marins et commandos de Lorient, montera à bord de l'Abeille Bourbon, remorqueur de sauvetage et d'intervention et ira jeudi à la rencontre des professionnels de la pêche au port de Lorient Keroman. 

Partager cet article

Commenter cet article