ActuNautique.com

Team France Jeune se qualifie pour les finales de la Red Bull Youth America's Cup.

C'est à l'issue de deux jours et six courses en flotte contre leurs cinq concurrents de la poule A que les huit marins de la Filière Team France Jeune ont décroché, comme les Suisses, les Allemands et les Suédois, leur billet pour les finales.

Team France Jeune se qualifie pour les finales de la Red Bull Youth America's Cup.
Team France Jeune se qualifie pour les finales de la Red Bull Youth America's Cup.

Les Français affronteront les sept autres équipages qualifiés pour tenter de succéder aux Néo-Zélandais, vainqueurs de la Red Bull America's Youth Cup 2013. Les finales se dérouleront le mardi 20 et le mercredi 21 juin en baie de Great Sound. 

Si l’objectif de passer ces phases éliminatoires est atteint, l'équipe tricolore n’en est pas moins objective et clairvoyante. Il y a eu une alternance de très bon et de moins bon, comme l’explique Valentin Sipan, le tacticien du bord : « Notre premier objectif est atteint puisque nous passons en finale. Néanmoins, il va nous falloir réaliser un bon bilan des qualifications, notamment sur les départs ! Un bon départ sur les six, et ce dernier nous permet de gagner haut la main la manche ! C’est donc une phase primordiale. Il faut que l’on revoit notre approche sur ce sujet dans les 72 heures ! Faisons une bonne analyse de nos positionnements et de nos placements dans la dernière minute avant le départ et on pourra se corriger ! »


Team France Jeune est resté tenace sur chaque manche et dans n’importe quelle situation, ce qui a permis aux Français d’effectuer des remontées remarquables : « A bord de Team France Jeune, on a une bonne technique, on était bien sur nos placements en course, on a joué de bons coups tactiques et on était capable de revenir dans le match. Nous avons toutes les armes pour bien jouer en finale ! » poursuit-il.


Les finales de la Red Bull Youth America’s Cup se joueront sur deux jours - mardi 20 et mercredi 21 juin - et six autres courses en flotte, avec l'objectif de marquer le plus de points possibles pour atteindre la première place. 


« Le niveau de cette finale va être très élevé car les concurrents sélectionnés sont vraiment costauds. Le meilleur sera celui qui saura garder son niveau de jeu tout le temps. Nous sommes huit et on est tous dans le même état d’esprit : on est solidaire, on a les crocs et on a envie de gagner, de montrer le meilleur » continue Valentin Sipan. 


Pour Franck Cammas, skipper de Groupama Team France et co-fondateur des Filières Team France : « Je suis fier de voir nos jeunes issus de la Filière Team France en finale ! Ils sont motivés et concentrés pour affronter les meilleurs. Ça va être serré ! Ils peuvent jouer leur va-tout avec un podium possible. »


Et Robin Follin, barreur Team France Jeune de conclure : « Notre objectif est atteint : il fallait être dans les quatre premiers ! C’est chose faite ; maintenant, il faut attaquer sur la seconde partie du championnat. Nous sommes très confiants dans notre vitesse, dans nos manœuvres, on se sent à l’aise par rapport au reste de la flotte.  Le gros point négatif est la phase de départ. Il va falloir que l’on change notre stratégie qui était de ne pas trop attaquer pour assurer notre place. Désormais, il faut se lâcher. Ce sont les Finales, nous n’avons rien à perdre. Nous savons que lorsque nous partons en tête, nous sommes difficilement rattrapables ; et, a contrario, quand on part dernier, on sait remonter.  Il y a beaucoup de points positifs et un gros point négatif qu’il faut corriger. Si nous y parvenons, il y a de belles choses à faire ! Le niveau est très élevé, il y a une belle homogénéité. C’est très intéressant de naviguer contre de tels concurrents, à bord de ces engins. »

Partager cet article

Commenter cet article