ActuNautique.com

CMA CGM et Seatrade lancent une nouvelle ligne dans le Pacifique Sud

CMA CGM et son associé Marfret ont annoncé la fusion de leur service à destination du Pacifique Sud avec celui de leur concurrent historique, l'armateur néerlandais Seatrade, n° 1 dans le transport maritime réfrigéré conventionnel.

CMA CGM et Seatrade lancent une nouvelle ligne dans le Pacifique Sud
CMA CGM et Seatrade lancent une nouvelle ligne dans le Pacifique Sud
CMA CGM et Seatrade lancent une nouvelle ligne dans le Pacifique Sud
CMA CGM et Seatrade lancent une nouvelle ligne dans le Pacifique Sud

Ce nouveau VSA (Vessel Sharing Agreement) intégrera les services PAD (îles françaises du Pacifique Sud) de l'armateur français et Meridian de Seatrade. Cette nouvelle ligne constitue un changement important pour la desserte de Papeete et Nouméa. 

La création de ce nouveau service intervient peu de temps après que Seatrade ait lancé en janvier sa nouvelle série de porte-conteneurs, les Seatrade Orange, dotés d'une importante capacité reefer et qui dessert notamment Papeete et Nouméa (ligne Europe – Pacifique – Etats-Unis).

Cette nouvelle ligne hebdomadaire tournera en 91 jours à partir d'octobre 2017, et reliera  les ports du nord de l'Europe (Zeebrugge, London Gateway, Le Havre, Dunkerke et Rotterdam) à la côte Est des Etats-Unis (New York et Savannah), l'Amérique Centrale (Carthagène et Kingston), les îles du Pacifique Sud (Nouméa et Papeete),  l'Australie (Sidney, Melbourne et Brisbane), la Nouvelle-Zélande (Nelson, Tauranga, Napier), le Pérou (Paita et Pisco), avec un retour sur Zeebrugge via le hub CMA CGM de Philadelphie et Kingston. 

Le transport maritime sur cette nouvelle ligne sera assuré par 13 navires, dont 6 de CMA CGM, 6 de Seatrade, et 1 de Marfret (de 2200 à 2500 EVP, dotés chacun de  600 prises reefer). D'après CMA CGM, « elle sera la seule à proposer une telle couverture de façon hebdomadaire ». 

Elle permettra notamment de proposer une desserte directe et hebdomadaire de Papeete et Nouméa au départ du nord de l'Europe et de la côte Est des Etats-Unis. 

Elle constituera également le seul service direct et rapide, axé sur le transport de marchandises réfrigérées de Nouvelle Zélande vers l'Europe et les Etats-Unis. Enfin, elle contribue à enrichir l'offre de transport entre l'Australie et les Etats-Unis.

Partager cet article

Commenter cet article