ActuNautique.com

Fukushima : Tepco va déverser dans l'océan 770 000 tonnes d'eau radioactive

L'information est parue dans la presse japonaise. Tepco (Tokyo Electric Power Energy) a reçu l'autorisation de déverser de l'eau radioactive dans l'océan, au large de Fukushima.

Fukushima : Tepco va déverser dans l'océan 770 000 tonnes d'eau radioactive
Fukushima : Tepco va déverser dans l'océan 770 000 tonnes d'eau radioactive
Fukushima : Tepco va déverser dans l'océan 770 000 tonnes d'eau radioactive
Fukushima : Tepco va déverser dans l'océan 770 000 tonnes d'eau radioactive
Fukushima : Tepco va déverser dans l'océan 770 000 tonnes d'eau radioactive
Fukushima : Tepco va déverser dans l'océan 770 000 tonnes d'eau radioactive

Depuis l'accident de Fukushima, consécutif au tremblement de terre du 11 mars 2011, Tepco a dû stocker plus de 770 000 tonnes d'eau contaminée au tritium dans plus de 580 réservoirs. 

Une situation devenue intenable

Le président de la compagnie japonaise, Takashi Kawamura, a assuré dans la presse japonaise que « la décision a été prise ». Le gouvernement a autorisé Tepco à rejeter dans l'océan les milliers de tonnes d'eau contaminée.

Les opérateurs travaillant chaque jour sur le site de la catastrophe doivent injecter quotidiennement des centaines de mètres cube d'eau douce dans trois des six réacteurs de la centrale pour refroidir les cœurs fondus. Toute l'eau est ensuite récupérée pour être décontaminée. Malheureusement, la technologie actuelle est en mesure de décontaminer tous les éléments radioactifs présents sur le site (62 types de matières radioactives), sauf le tritium. 

Et l'eau contaminée par cet isotope de l'hydrogène est très radioactive, pour une durée de vie relativement courte (estimée à 12,3 ans). Depuis 2011, soit six années, Tepco est obligé de stocker cette eau sur le site de Fukushima, à raison de 350 tonnes par jour ! Le stock atteint aujourd'hui les 770 000 tonnes d'eau radioactive, qui est répartie dans plus de 580 réservoirs. 

La situation était devenue intenable pour Tepco, qui devait gérer les 580 réservoirs et était régulièrement confronté à des incidents liés au stockage de ces eaux contaminées. 

Le principal argument des spécialistes en faveur d'un déversement en mer est que le tritium pourra être facilement dilué dans l'océan ; cet élément radioactif est par ailleurs déjà présent en faibles quantités à l'état naturel. 

Des conséquences inconnues pour l'économie locale et l'environnement

Cité par Kyodo News, Kanji Tachiya, responsable d'une coopérative de pêche locale, s'inquiète d'une telle décision : « Relâcher [du tritium] dans la mer va entraîner une nouvelle vague de rumeurs non fondées, réduisant tous nos efforts à néant ». Les pêcheurs ont en effet repris depuis peu la pêche dans la zone qui entoure Fukushima, et ce déversement pourrait avoir des conséquences importantes sur leurs activités. 

Pour l’ONG locale Green Action Japan : « Cet accident est arrivé il y a plus de six ans et les autorités auraient dû travailler à un moyen d’éliminer le tritium au lieu de simplement annoncer qu’ils vont le relâcher dans l’océan. Ils disent qu’il n’y a rien à craindre car ce sera dilué dans l’immensité de l’océan mais il n’y a aucun précédent qui prouve que déverser des déchets nucléaires dans l’océan est sans risque ». 

Le chantier de Tepco à Fukushima (démantèlement, dépollution et indemnisation du site) devrait s'étendre sur un siècle, pour le coût pharaonique de 177 milliards d'euros. 

Partager cet article

Commenter cet article

laurentgantner 31/07/2017 11:17

Difficile pourtant de faire boire la tasse à un poisson !

Laurent 26/07/2017 23:19

Le tritium est très toxique. On parle ici de l'empoisonnement de l'océan pacifique.
12,5 ans est le temps qu'il met à perdre la moitié de sa radioactivité. Autrement dit, dans 25 ans, il en restera encore le quart.
Il faut bien comprendre qu'à partir du moment où TEPCO videra ses cuves, c'est toute l'eau radioactive utilisée par la suite pour le refroidissement dans les années à venir, qui ira directement à ma mer. Fini le stockage. On va ouvrir un gigantesque robinet de déchets radioactifs (il n'y pas que du tritium, loin s'en faut) qui va contaminer l'océan en continu. On va vers une concentration, pas vers une dilution.

stef 26/07/2017 13:28

pourquoi il le stockait si c'est pas dangereux ??

pierre L ² 25/07/2017 19:51

sources ?

Florent 25/07/2017 00:54

Ce qu'on ne dit pas non plus c'est que les oceans c'est 1.386 milliards de km cubes d'eau sachant que 1km cube c'est 1000 milliards de litres. Ca va être l'équivalent de rajouter une molécule de tritium dans une baignoire

Tricer 26/07/2017 13:16

Alors effectivement par rapport au volume totale c'est pas grand chose. Sauf qu'au niveau locoal on a aucune idée précise de se que ca pourrait faire. Et c'est le genre de truc qu'il faut pas prendre à la légère non plus vue que t'auras toujours des con pour se dire "Bon ben à ce compte là on va balancer tous nos déchets dans la fausse des mariannes sous 10 km d'eau ca craint rien!"

Raph 25/07/2017 20:10

Donc pas de soucis à ce que je vienne uriner dans ta baignoire ?

Tcherno 25/07/2017 15:20

Un peu comme le volume du nuage de Tchernobyl par rapport à l'atmosphère terrestre ?

Seb 25/07/2017 15:01

C'est vrai que qd on est sous le pommeau de la douche de 770 000 tonnes d'eau radioactive c'est rien....

juju 24/07/2017 21:57

"Il faudrait boire 2 litres d'une telle eau par jour pendant un an pour s'exposer à une dose de 0,1 mSv par an équivalente à deux semaines de radioactivité naturelle."

Marc Guthmüller 23/07/2017 22:54

Pas de quoi s'exciter l'électron :

http://www.laradioactivite.com/site/pages/letritium.htm

Benji 22/07/2017 11:46

Non elle est de 12 ans. Et ce n'est pas une période biologique mais une période radioactive qu'il faut prendre en compte.
Sachant que 12 ans signifie seulement que l activité du tritium est seulement divisé par 2.

ch'tio blaise 21/07/2017 22:46

Quelle est la quantité de tritium contenu dans ces 770 000 tonnes d'eau ?

Pellerin 21/07/2017 13:41

Ce que ne dit pas l'article, cest que la perio biologique du Tritium est de seulement 8 jours.....!