ActuNautique.com

Energy Observer en escale à Nantes jusqu'au 17 septembre !

C'est escorté du Jules Verne 2, le premier Navibus à hydrogène qu'Energy Observer est arrivé samedi à 14 h 30 sur l'île de Nantes.

Crédit photo : Amélie Conty
Crédit photo : Amélie Conty
Crédit photo : Amélie Conty
Crédit photo : Amélie Conty
Crédit photo : Amélie Conty

Crédit photo : Amélie Conty

Les deux bateaux fonctionnant aux énergies renouvelables ont donc remonté la Loire, uniquement propulsés à l'hydrogène et grâce à un mix d'énergies renouvelables.

La ville nantaise est la quatrième escale d'Energy Observer, qui promeut l'hydrogène, les énergies renouvelables et l'innovation, tant technique que créative. Johanna Rolland, maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole, était à bord lors de la remontée de la Loire.

Un village d'exposition consacré au projet sera accessible gratuitement du 9 au 17 septembre, de 10 h à 18 h, au Parc des Chantiers. 

Une rencontre sera également organisée entre Jérôme Delafosse, chef d'expédition, Victorien Erussard, capitaine d'Energy Explorer et l'ensemble de l'équipage et le grand public, le samedi 16 septembre à 15 h.

Nantes constitue donc pour le catamaran la quatrième escale de son tour de France (après Boulogne-sur-Mer, Saint-Malo, Cherbourg et Paris) commencé en avril 2017, auquel succédera un tour du monde de 6 ans : 50 pays visités et 101 escales, de 2017 à 2022. 

L'escorte d'Energy Observer par le Jules Verne 2 prend ici tout son sens ; alors que ce catamaran prototype ouvre la voie de la production d'hydrogène embarqué, le Navibus à hydrogène est une application concrète. En pleine phase de formation et de certification, le Jules Verne 2 a réussi à obtenir une dérogation pour pouvoir naviguer avec Energy Observer, avant sa mise en exploitation prévue fin septembre/mi-octobre. 

Pour Johanna Rolland, Maire de Nantes et Président de Nantes Métropole : « Naviguer sur Energy Observer est très impressionnant : c'est en effet le 1er bateau autonome en énergie qui débute un long tour du monde ; je suis heureuse que son équipage ait choisi de faire escale à Nantes, une métropole qui sait mobiliser et inventer avec les acteurs et les habitants pour la transition énergétique. C'est ce que nous faisons par exemple avec le Jules Verne 2, le Navibus H2, 1ère navette fluviale européenne fonctionnant à l'hydrogène. Ou encore avec un Grand Débat qui a mobilisé 53 000 personnes depuis un an. Le projet ambitieux d'Energy Observer démontrera pour tous ceux qui en doutent encore, qu'un avenir durable s'invente partout dans le monde, dans les territoires et en particulier dans les métropoles. »


Et Victorien Erussard, capitaine d’Energy Observer d'ajouter : « Arriver à Nantes escorté par le projet du Jules Verne 2 c'est un moment symbolique pour Energy Observer. Il est impossible de ne pas faire de parallèle entre nos deux projets. On nous demande souvent quand nous pourrons naviguer à bord de bateaux à hydrogène ? La réponse est là, nous en avons la preuve ici avec le premier bateau de transport de passager à hydrogène. Nous remercions la ville de Nantes de soutenir ces initiatives et de nous permettre de promouvoir les technologies novatrices en faveur de l’environnement sur le territoire. »

Partager cet article

Commenter cet article