ActuNautique.com

Le Réseau Accastillage Diffusion (AD) met le pied sur l'accélérateur en Italie

Cette année, le salon nautique de Gênes a repris du poil de la bête, surfant sur la reprise du marché nautique transalpin. L'occasion pour le Réseau AD (Accastillage Diffusion), de mettre en avant ses franchisés locaux, et de renforcer son développement dans la Botte.

Le Réseau Accastillage Diffusion (AD) met le pied sur l'accélérateur en Italie

Depuis près de 6 ans, l'enseigne française de magasins d'accastillage AD (Accastillage Diffusion) est fidèle au Genoa Boat Show. Elle profite cette année de la reprise du marché italien du nautisme et de la plaisance.

En Italie, le réseau AD compte une dizaine de magasins et souhaiterait  monter à une trentaine de points de vente à terme, à l'instar de la position qui est la sienne en Espagne, son premier marché étranger.

L'ambition de l'enseigne semble réaliste, comme le précise son directeur général, Thierry Gannat, sur ActuNautique : "Avec la reprise du marché italien du nautisme et de la plaisance, nous recevons de nombreuses demandes de professionnels du secteur, ce qui accentuera notre développement local. De fait, notre prochain catalogue (diffusé en mars 2018 - ndlr) devrait compter pas moins de 20 magasins, répartis sur l'ensemble du territoire, que ce soit en Ligurie, en Toscane, en Sardaigne, en Sicile, et dans le nord de l'Adriatique."

Pour le patron d'AD, cet intérêt pour l'enseigne française de la part de magasins d'accastillage locaux sans enseignes, tient aussi au dynamisme de son site internet : "Accastillage Diffusion est très connu en Italie par le biais de son site internet, et les futurs franchisés souhaitent participer à ce succès, chaque magasin étant in fine intéressé aux ventes réalisées en ligne !".

Un vrai besoin des indépendants de se regouper

Parmi les aspects recherchés par les accastilleurs indépendants, le catalogue papier AD, en italien, qui en est à sa 6e édition, représente incontestablement un avantage, en fournissant aux plaisanciers un support pratique et concret, synthétisant l'offre de marché, tout comme la plateforme informatique de l'enseigne et ses conditions d'achat.

"Les magasins d'accastillage indépendants sont à la recherche de simplicité au quotidien, d'efficacité et de prix bien placés " poursuit Thierry Gannat. "Notre outil informatique, unique en son genre car gérant les stocks de chaque magasin, leur permet d'éviter les ruptures et d'affiner leurs commandes. Ils bénéficient de prix d'achats qu'ils ne pourraient pas avoir en étant indépendants, tout en gagnant du temps au quotidien dans la relation avec leurs fournisseurs. Plus de ruptures, des prix bien placés pour reconstituer leurs marges, l’accès à tout le stock d’Alliance Marine (VDM, Reya, Plastimo, Kent, Seimi et Berthelot) et un entrepôt de Marseille situé à moins de 2h00 de la frontière expliquent sans doute notre succès en Italie !"

Partager cet article

Commenter cet article