ActuNautique.com

81 skippers s'élancent de La Rochelle pour la Mini-Transat 2017 !

Le coup d'envoi de la course a été donné hier à 16 h 00. Les skippers se sont élancés de La Rochelle pour la 21ème édition de la Mini-Transat, qui fête également ses 40 ans.

81 skippers s'élancent de La Rochelle pour la Mini-Transat 2017 !
81 skippers s'élancent de La Rochelle pour la Mini-Transat 2017 !
81 skippers s'élancent de La Rochelle pour la Mini-Transat 2017 !
81 skippers s'élancent de La Rochelle pour la Mini-Transat 2017 !
81 skippers s'élancent de La Rochelle pour la Mini-Transat 2017 !

Cette transatlantique en solitaire rassemble au total 81 concurrents de 11 nationalités différentes (professionnels et amateurs, dont 10 femmes) qui rallieront les Canaries puis la Martinique à bord de monocoques de 6,50 mètres. Les navigateurs ne sont pas autorisés à communiquer avec la terre autrement qu'avec une radio VHF. 

La course devrait durer au moins 3 semaines : les skippers feront d'abord escale à Las Palmas de Gran Canaria (2500 km), après une semaine de navigation pour les plus rapides, puis repartiront pour une transat de deux semaines qui les amènera en Martinique, au Marin (5000 km). 

Le Français Ian Lipinski (Griffon) est le grand favori de la course, qu'il a déjà remportée lors de la dernière édition organisée en 2015 :

« Dans la Mini, ce que j'aime le plus ce sont les bateaux. Il y a un plaisir à naviguer sur ces bateaux, les sensations sont inégalées. Même si on ne parle à personne, on sait qu'on joue à un jeu où tous les copains sont sur l'eau », a-t-il expliqué à l'AFP. 

Il devra compter sur un sérieux rival, Quentin Vlamynck (Arkema 3), le seul marin de la flotte qui bénéficie de foils, des ailerons qui permettent de faire décoller la coque de l'eau :

« Quand les conditions sont bonnes, ça va vraiment vite, c'est impressionnant. On défriche pour tout le monde. On voulait faire avancer l'histoire », raconte-t-il. 

Partager cet article

Commenter cet article