ActuNautique.com

Ian Lipinski vainqueur de la première étape de la Mini-Transat !

Le Français Ian Lipinski (prototype), grand favori de la course, a remporté mercredi la première étape de la Mini-Transat 2017 en arrivant à Las Palmas avec seulement 113 secondes d'avance sur Arthur Léopold-Léger, lui-même suivi du Suisse Valentin Gautier, arrivé troisième.

Ian Lipinski vainqueur de la première étape de la Mini-Transat !
Ian Lipinski vainqueur de la première étape de la Mini-Transat !
Ian Lipinski vainqueur de la première étape de la Mini-Transat !
Ian Lipinski vainqueur de la première étape de la Mini-Transat !
Ian Lipinski vainqueur de la première étape de la Mini-Transat !
Ian Lipinski vainqueur de la première étape de la Mini-Transat !
Ian Lipinski vainqueur de la première étape de la Mini-Transat !

Ian Lipinski, à bord de son prototype (Griffon.fr), a mis 9 jours, 23 heures, 22 minutes et 12 secondes pour rallier Las Palmas de Gran Canaria depuis La Rochelle, d'où les 81 concurrents de la course s'étaient élancés le 1er octobre.

Une épreuve de 1350 milles nautiques riche en rebondissements, puisque Ian Lipinski a réussi à rattraper son retard et à dépasser Arthur Léopold-Léger à une heure seulement de l'arrivée, ce dernier étant encore devant lui la veille au soir ! Les deux Français sont les premiers skippers à terminer cette étape sur une flotte composée de 81 bateaux. 

Pour Ian Lipinski, vainqueur de cette première étape : « Depuis deux jours, je ne faisais que constater que mes concurrents me reprenaient des dizaines de milles. J’avais l’impression que je n’arriverais pas à m’en sortir. Comme on ne sait pas où sont les autres, on a vite fait de s’imaginer qu’on s’est embarqué tout seul dans une option catastrophique.

La nuit dernière, j’étais persuadé qu’ils étaient déjà un paquet à être arrivé à Las Palmas. J’étais parti pour limiter les dégâts, pas pour gagner. La course ne se résume pas non plus à ces 300 derniers milles. J’ai encore pris un plaisir fou à naviguer sur ce bateau. 

J’ai encore découvert des choses, une nouvelle manière d’utiliser ma quille pour alléger le bateau, une manière de barrer différente dans la mer formée. Ce bateau est un tel condensé de réflexions qu’on a l’impression qu’on n’en fera jamais le tour. Vivement une deuxième étape avec des alizés costauds, c’est tout ce que je demande…» 

Le départ de la deuxième et dernière étape, qui partira de Las Palmas pour rallier Le Marin (Martinique) est prévu le 1er novembre prochain. 

Podium (1ère étape) :

1er (prototype) : Ian Lipinski (9j 23h 22min et 12s)
2ème (prototype) : Arthur Léopold-Léger (9j 23 h 24min et 05s)
3ème (série) : Valentin Gautier (10j 03h 40min et 29s )

La Mini-Transat 2017 :

Cette transatlantique en solitaire rassemble au total 81 concurrents de 11 nationalités différentes (professionnels et amateurs, dont 10 femmes) qui rallieront les Canaries puis la Martinique à bord de monocoques de 6,50 mètres. Les navigateurs ne sont pas autorisés à communiquer avec la terre autrement qu'avec une radio VHF. 


La course devrait durer au moins 3 semaines : les skippers feront d'abord escale à Las Palmas de Gran Canaria (2500 km), après une semaine de navigation pour les plus rapides, puis ils repartiront pour une transat de deux semaines qui les amènera en Martinique, au Marin (5000 km).

Partager cet article

Commenter cet article