ActuNautique.com

Nautisme - François Renault (Bavaria France) : nous allons développer notre réseau de distribution

ActuNautique a rencontré François Renault, le nouveau responsable du marché français chez Bavaria et Nautitech. Il nous explique sa feuille de route.

François Renault - Bavaria France

François Renault - Bavaria France

François Renault, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ? 

François Renault - Je suis en charge pour Bavaria du marché français, de l'Afrique et du Moyen-Orient. Je suis donc responsable du développement des ventes des monocoques, des bateaux à moteur et des catamarans sur ces marchés. 

Mon rôle est d'animer un réseau de distributeurs, de concessionnaires sur ces zones géographiques, mais également d'être en contact avec la presse nautique, de déployer des plans d'action marketing, et de veiller à la satisfaction de mes clients sur toute la gamme de produits. 

François Renault, vous avez un parcours assez éclectique dans le nautisme… 

François Renault – Oui, j'ai débuté ma carrière dans l'automobile ; j'ai travaillé 6 ans pour les marques du groupe Fiat, avant de rejoindre le groupe Bénéteau à l'export, où j'ai été en charge des marchés du Royaume-Uni, de la Russie et de l'Afrique.

Vous bénéficiez donc d'une vision très transverse

François Renault - Effectivement. J'ai commencé ma carrière dans l'après-vente, puis dans la formation, comportementale et produits, et j'ai touché au monde de l'export à travers Bénéteau. Transverse aussi dans les activités ; que ce soit dans l'automobile, dans le nautisme et même dans le camping-car !

Qu'est-ce qui vous a impressionné chez Bavaria ?

François Renault - Ce qui m'a impressionné chez Bavaria, c'est la puissance industrielle du groupe, d'être en mesure de produire presque 1000 bateaux par an, sur un site de production de 70 000 m², sur quatre lignes de production… 

C'est ce que je trouve incroyable dans cette entreprise : sa puissance industrielle, conjuguée à une grande maîtrise de la qualité. 

Monocoques, multicoques : votre poste englobe tous les segments de marché !

François Renault – Ce qui fait aujourd'hui pour moi la réussite du chantier Nautitech, c'est son savoir-faire et son expertise pointue en matière de catamarans. Ces éléments combinés à la puissance industrielle et commerciale de Bavaria, constituent vraiment un facteur-clé de succès aujourd'hui !

Quelle est votre feuille de route François Renault, pour les 2 prochaines années chez Bavaria ?

François Renault - La feuille de route est assez simple : dans un premier temps, la priorité est de redécouper et redynamiser le réseau sur le marché français. Le marché a évolué depuis 2-3 ans, et des ajustements sont nécessaires pour pouvoir renforcer notre marque sur le marché français.

Mon objectif aujourd'hui est d'être au plus proche des plaisanciers, de nos clients, que ce soit pour vendre un bateau, mais aussi et surtout d'être capable de répondre très rapidement et de façon très réactive à leurs problématiques de SAV. 

La deuxième étape sera de préparer le lancement de nouveaux produits, notamment le C 65, notre nouveau voilier et notre nouvelle vedette fly, le R 55. Ce qui est extrêmement important dans cette catégorie de produits, c'est d'accompagner leur lancement ! 

Donc des objectifs de gains de parts de marché ? 

François Renault - Bien entendu !! L'augmentation de notre portefeuille produits, en élargissant notre gamme, doit nous permettre de conquérir de nouvelles parts de marché, sur un secteur aujourd'hui largement dominé par les marques françaises. Notre qualité et notre outil industriel vont nous aider, j'en suis certain, à réussir ce challenge !

Redécouper, cela signifie-t-il plus de distributeurs ?

François Renault – Cela signifie, par exemple, avoir des distributeurs sur des zones où nous ne sommes plus présents depuis quelques années, et je pense particulièrement à la Bretagne. 

Aujourd'hui, je ne suis pas satisfait de ne pas pouvoir offrir un service de vente et d'après-vente à mes plaisanciers bretons, et donc à très court-terme, mon objectif sera de redéployer une force commerciale et de service sur la Bretagne. 

Combien de distributeurs en France aujourd'hui, combien de distributeurs demain ?

François Renault - Aujourd'hui, nous avons 9 distributeurs en France, sans objectif chiffré annoncé pour le marché français. Notre objectif, c'est encore une fois d'être au plus proche de nos clients, tout en permettant à chaque distributeur de pouvoir gagner sa vie avec la marque Bavaria. 

Le nouveau voilier C 65 de Bavaria, et la vedette fly Bavaria R55
Le nouveau voilier C 65 de Bavaria, et la vedette fly Bavaria R55

Le nouveau voilier C 65 de Bavaria, et la vedette fly Bavaria R55

Partager cet article

Commenter cet article