ActuNautique.com

SCOOP – Projet 34, le nouveau mini-yacht du chantier rochelais Rhéa Marine

Spécialiste des bateaux à moteur de luxe, le chantier rochelais Rhéa Marine planche sur un tout nouveau modèle, un véritable mini-yacht, dont le nom de code interne est "Projet 34".  Alex Pinet, Directeur Général du chantier a bien voulu lever un coin du voile sur ce modèle très séduisant, pour ActuNautique Yachting Art !!

Alex Pinet, directeur général du chantier rochelais Rhéa Marine

Alex Pinet, directeur général du chantier rochelais Rhéa Marine

Alex Pinet, cette saison aura été un bon millésime pour Rhéa Marine ; combien de bateaux avez-vous produit cette année ?

Alex Pinet - 2017 aura effectivement été une belle année, une très belle année nautique ! Nous avons même manqué de bateaux ! En termes d'unités, nous avons produit 55 bateaux, mais nous aurions pu en faire un peu plus de 60, certaines commandes étant arrivées un peu tard dans la saison. 

Un niveau de production record depuis des années ? 

Alex Pinet - Il s'agit de notre meilleure saison depuis 2006/2007, depuis la crise des Subprimes !

Quels sont les bateaux qui ont été le plus demandés cette année ?

Alex Pinet - La demande a été totalement inversée : l'année dernière, nos clients plébiscitaient surtout la gamme Open, les hors-bords de Rhéa Marine, tandis que cette année, ce sont les Timoniers qui sont le plus demandés ! 

Il s'agit surtout des 850 Timoniers, qui sont des bateaux à forte valeur ajoutée. Il y a également de l'Open (des 35 Open notamment), mais aussi d'autres modèles de la gamme Timonier... 

Nous constatons que nos propriétaires se font plaisir, commencent à regarder de beaux bateaux et se décomplexent pour partir en mer.  

Cette demande correspond en outre à votre stratégie de montée en gamme... 

Alex Pinet - Oui, une stratégie de montée en gamme et en qualité, consistant à travailler sur différents matériaux (mixages de matériaux), à travailler les finitions, à reprendre du sourcing, à suivre le marché vers le haut, et à être en mesure de se séparer un peu plus de ce qui se passe sur le marché.

Nous sommes un petit chantier et nous sommes donc très sensibles aux différentes variations. Nous devons donc être très attentifs et suivre la demande de nos propriétaires, qui nous poussent à être toujours plus performants sur les finitions, sur la qualité, et sur les différentes définitions de leurs programmes. Nous devons être réellement précis sur leurs demandes. 

Quel est l'ADN de Rhéa ?

Alex Pinet - L'ADN de Rhéa, ce sont surtout des coques intemporelles qui ne vieillissent pas dans leur design et après les années. Nous nous apercevons de plus en plus, grâce au Grand Pavois notamment, que nos bateaux restent dans la famille : très peu partent en occasion. Ils restent dans les familles, qui quand elles changent, restent dans la marque en prenant généralement un modèle supérieur.

Rhéa a une image très forte de par sa ligne et ses codes qualitatifs. Un autre point très important est la qualité du bateau sur l'eau, et je pense que nous n'avons plus besoin d'argumenter dessus !

Justement, l'année 2017 qui s'ouvre verra la poursuite de la montée en gamme du chantier avec un nouveau projet, le "Projet 34". Que pouvez-vous nous dire sur cette nouveauté Alex Pinet ?

Alex Pinet - Cela faisait longtemps que Rhéa n'avait pas sorti de nouveautés, de vraies nouveautés ; nous avons sorti des variations, des séries limitées, notamment sur le 730… Nous avions vraiment besoin de travailler sur un nouveau bateau. Pour ce modèle, nous sommes partis d'une page blanche, avec le seul ADN de la marque comme socle. 

Peut-on dire que ce nouveau Rhéa se présente comme un mini-yacht ?

Alex Pinet - C'est un mini-yacht à la française, à la Rhéa ! Nous l'avons présenté en avant-première au Grand Pavois à des propriétaires de Rhéa qui ont des 850, et qui cherchaient des bateaux un peu plus grands, mais également à des primo-accédants, et ils ont ont été agréablement surpris de voir ce beau bateau !

Comment se présente-t-il ? 

Alex Pinet - C'est un bateau que nous voulons très habitable, avec énormément de rangements, pouvant satisfaire des personnes qui partent longtemps. Ils veulent pouvoir se trouver comme chez eux, à la maison ; il y aura des rangements, des penderies, une salle d'eau avec beaucoup de placards, des endroits où mettre les valises quand ils arrivent, de grands stockages pour l'avitaillement... Nous nous sommes servis de notre connaissance sur la gamme Trawler et des attentes de nos clients pour rebondir sur ce "petit" bateau. 

C'est un mini-yacht de 10 mètres qui reprend les codes du Rhéa 36, un modèle qui a énormément plu, avec notamment le tableau arrière qui s'ouvre, la cuisine tournée vers l'extérieur, un carré qui aura l'avantage d'avoir un vrai canapé convertible confortable. Il offrira 2 belles cabines, dont une cabine propriétaire équivalente en volume à celle du 36... En règle générale, les volumes seront très importants sur ce bateau, même s'il fait quelques centimètres de moins que le 36... 

Qu'en est-il en termes de performances ?

Alex Pinet - Il pourra atteindre une vitesse maximale de 22 nœuds, et sera un peu mieux motorisé que le 36. Il aura un ou deux moteurs, et sera propulsé par des lignes d'arbres. Il sera équipé de 6 quilles, afin de pouvoir beacher, qui amènent aussi la garantie d'une bonne tenue à la mer et servent d'anti-dérive et de stabilisateurs… Nous avons une clientèle Atlantique / Manche / Bretagne qui aime bien beacher : nous saurons donc répondre à leurs attentes.

Combien de versions comptez-vous décliner du Projet 34 ?

Alex Pinet - Il sera à la fois disponible en version Sedan et version Flybridge pour les connaisseurs de Trawlers / Yachts. Il comportera différents éléments que nous avons récupéré des 47, 43 et 36, pour en reprendre le meilleur. 

A quelle échéances comptez-vous lancer le bateau ?

Alex Pinet - Nous espérons pouvoir le présenter l'année prochaine au Grand Pavois, mais nous ferons d'abord une présentation VIP du bateau bien avancée, parce que le vrai calendrier, c'est de le présenter au Nautic de Paris 2018 et à Düsseldorf !

Quel accueil ce modèle reçoit-il ?

Alex Pinet - Nous avons déjà reçu des lettres d'intention sur une dizaine de bateaux, et nous commençons à distribuer des lettres de réservation à des visiteurs du Grand Pavois qui sont très intéressés et veulent déjà réserver leur 34 ! 

C'est donc un bon démarrage commercial pour le projet 34 ?

Alex Pinet - Cela nous fait plaisir et nous donne confiance pour travailler sur ce projet et pouvoir le lancer rapidement !

SCOOP – Projet 34, le nouveau mini-yacht du chantier rochelais Rhéa Marine
SCOOP – Projet 34, le nouveau mini-yacht du chantier rochelais Rhéa Marine
SCOOP – Projet 34, le nouveau mini-yacht du chantier rochelais Rhéa Marine

Partager cet article

Commenter cet article