ActuNautique.com

VIDEO - Dingue, entre voiliers et sous-marins, les VOR 65 de la Volvo Ocean Race !

Le départ de la seconde manche de la Volvo Ocean Race 2017-2018 a été l'occasion de réaliser des vidéos incroyables des VO65, ces monocoques de course spécifiques à cette course mythique.

Des images incroyables qui font parfois penser que ces géants des mers sont finalement des... sous-marins, tant les vagues déferlent sur leurs ponts !

Course monotype, la Volvo Ocean Race se court sur un modèle de voilier défini, le même pour tous les concurrents, à savoir un 65 pieds.

Pourquoi un tel choix ?

Avant l’introduction du Volvo Ocean 65, il fallait généralement trois facteurs pour avoir une chance de remporter la course :

  • Les organisateurs de la course régulaient les principaux paramètres de vitesse, controlaient des éléments comme la longueur, le poids et les voiles. Les designers de chaque équipe essayaient alors de concevoir le bateau le plus rapide en répondant à ces règles.
  • Ensuite, le design team donnait les plans à un chantier, jusqu’à chercher de l’autre côté de la planète la meilleure technologie. Leur mission : faire un bateau le plus léger et le plus solide possible.
  • Enfin, le chantier remettait le bateau à l’équipage, qui ajoutait son talent, son endurance, sa stratégie et sa technique aux efforts des architectes et des constructeurs… pour mener le bateau en course au maximum de son potentiel.

Malheureusement pour l’équipage, il arrivait que le bateau ne soit pas rapide du tout. Ils découvraient parfois que le design team ou le chantier avait raté quelque chose dans le processus. Ils se retrouvaient la traîne en Chine, en Amérique du Sud, aux États-Unis, etc.

Volvo Ocean Race 2014-2015 : la Révolution !

Puis c’est la grande révolution. Le Volvo Ocean 65, introduit pour l’édition 2014-15, est construit sur des plans communs pour tous par Farr Yacht Design. Les équipes n’ont plus besoin d’avoir leur propre cabinet d’architectes. Le bateau est conçu pour eux.

Un des avantages de cette mesure est la réduction des budgets, avec un seul cahier de plans, et un seul chantier. Les bateaux sont beaucoup plus abordables que la précédente génération. Mais surtout, la Volvo Ocean Race 2014-15 est réellement gagnée sur l’eau, par les marins. Plus possible de rejeter la faute sur quelqu’un ou quelque chose d’autre, les équipiers assument pleinement leurs responsabilités.

“S’il n’y avait pas eu ce changement pour la monotypie, je ne serais probablement pas reparti sur la Volvo Ocean Race”, Ian Walker, skipper de Abu Dhabi Ocean Racing.

En voyant de nouveau les teams se battre au coude à coude, les marins plus stressés et fatigués que jamais, Ian Walker se demandait sans doute pourquoi on n’y avait pas pensé plus tôt.

La course était incroyablement disputée, offrant un véritable match-race dans le grand Sud. Les équipes naviguaient parfois à vue pendant des milliers de mille. Les différences de vitesse entre les bateaux n’avaient jamais été aussi faibles, mais la vitesse sur l’eau était tout aussi grisante qu’avant.

VIDEO - Dingue, entre voiliers et sous-marins, les VOR 65 de la Volvo Ocean Race !
VIDEO - Dingue, entre voiliers et sous-marins, les VOR 65 de la Volvo Ocean Race !

Fiche technique des Volvo Ocean 65

  • Longueur de la coque (ISO 8666) - 20.37 m (66.830 pieds)
  • Longueur à la flottaison (plan) - 20.00 m (65.61 pieds)
  • Longueur hors tout (bout-dehors compris) - 22.14 m (72.63 pieds)
  • Largeur de la coque hors tout (ISO 8666) - 5.60 m (18.37 pieds)
  • Tirant d’eau maxi (Quille sur CL) - 4.78 m (15.68 pieds) 
  • Déplacement (à vide) - 12.500 kg (27,557 lb) 
  • Configuration de la quille  
  • Quille pendulaire +/- 40 degrés avec 5 degrés d’axe d’inclinaison
  • Dérives - Deux dérives à l’avant, triangulation inboard
  • Safrans - Doubles safrans fixes – mèches composit
  • Ballasts arrière (réservoirs ailes) - Deux ballasts d’eau de mer de 800L sous les côtés du cockpit - Ballast avant (CL) - Un seul ballast d’eau de mer de 1100L à l’avant du mât
  • Hauteur du gréement - 30.30 m (99.4 ft)
  • Configuration du gréement - Double pataras en tête et haubans avec déflecteurs
  • Longueur du bout-dehors - 2.14 m (7ft)
  • Surface grand-voile - 163 m2
  • Surface foc - 133 m2
  • Surface de voilure au près - 468 m2 (grand voile et Code 0 de tête) - 296 m2 (grand voile et foc)
  • Surface de voilure au portant - 578 m2 (grand-voile et A3

Partager cet article

Commenter cet article