ActuNautique.com

Tout sur la pêche au Bar (4/6) - Pêcher le Bar en bateau

La variété de l’alimentation du Bar s'accommode bien de plusieurs types de pêche en bateau. Animal très curieux, à l’instinct de chasseur très développé, il va s’approcher volontiers de tout ce qui attire son attention sous l'eau.

La pêche au Bar en bateau

La pêche au Bar en bateau

C’est ainsi qu’il monte volontiers sur des leurres, des appâts ou des vifs passant à sa portée même si il n’est pas toujours aisé de le faire mordre !

Si le Bar se pêche par tous les temps, il apprécie particulièrement les mers agitées sur des fonds peu profonds ou les petits poissons et crustacés sont malmenées et désorientés par les éléments...

 

La pêche au Bar en bateau au Vif

 

La Pêche au Flotteur

Peche au Bar - peche à la crevette

Bien qu’elle ne figure pas au Panthéon des techniciens de la pêche en mer, la pêche au flotteur permet parfois de ne pas rentrer bredouille ! Elle se pratique à l’appât frais ou congelé ou, mieux encore au vif. La crevette fonctionne très bien particulièrement avec les “gros” de la fin de saison.

Un flotteur coulisse sur une ligne assez fortement plombée offrant un débattement d’un mètre environ à un bas de ligne lesté. Le montage est prévu pour fonctionner dans le courant dans des fonds moyens.

 

La pêche au Vif à soutenir

Pêche au bar - pêche a soutenir

Il s’agit de descendre un vif loché (équipé d’un hameçon sous la peau) au fond, relié à la ligne par un bas de ligne libre. Pour éviter d’emmêler, on descend le vif au fond assujetti au bas de ligne, puis on le décroche pour le libérer.

On pêche à l’arrêt sur ancre ou à la dérive. Certains pilotes automatiques de bateaux HB tels ceux de Furuno, possèdent une fonction de “maintien sur place”, de rtype ancre virtuelle, leur permettant de rester “sur place” au-dessus d’une zone intéressante d’après l’observation des données du sondeur.

 

 

La pêche au téléphérique

peche au bzr - au telepherique

 

 

Cette pêche se pratique à l’arrêt, au mouillage, car la ligne est fortement plombée et son extrémité repose au fond. Sur la ligne coulisse un bas de ligne d’ 1 à 1,50 m équipé d’un vif.

 

 

 

La pêche au bar en bateau aux leurres

 

La pêche au leurre rigide

 

La pêche au leurre rigide “Stickbait”

Ces leurres rigides portent bien leur nom : ce sont des appâts (bait) rigides (stick) qui pèsent entre 10 et 20 grammes. Ils nécessitent des cannes, moulinets et montages solides.

Ces leurres, qui imitent de petits poissons comme les lançons, sont conçus pour être animés par le pêcheur dans les eaux peu profondes et agitées des têtes de roches, terrain de jeu favori des Bars. L’animation imite la nage d’un poisson apeuré ou blessé, proie idéale des Bars en eaux agitées...

 

La pêche au leurre rigide de type cuillère (ou cuiller)
 

pêche au bar - pêche a la cuillère ondulante

La cuillère ondulante, avec son petit air vintage, n’est pas particulièrement à la mode. C’est pourtant un leurre redoutable, particulièrement armée d’un hameçon triple...

Les cuillères étroites sont adaptées aux zones à fort courant, quant aux larges, elles conviennent à celles plutôt calme. Certains pêcheurs “customisent” leurs cuillers au moyen d’adhésifs holographiques dont ils conservent jalousement les secrets...
 

 

La pêche au leurre souple

 

Le Bar, poisson chasseur au large régime alimentaire, est friand d’un grand nombre de leurres souples qui se mettent en œuvre de différentes manières. Le choix du leurre dépend des sources de nourriture présentes sur le secteur de pêche au moment de la sortie.

La pêche au leurre souple à la volée

pêche au bar - pêche à la volée

Après avoir lancé un appât à tête plombée loin du bateau, on l’anime en tirant sur la canne tout en le ramenant en faisant des à-coups à faible profondeur.

Cette animation imite la nage des petits maquereaux et sardines dont les gros Bars, très actifs, sont friands. Les leurres sont des slugs, des worms, des leurres moyens.

 

La pêche au leurre souple en traction

C’est une variante de la précédente exercée à moyenne profondeur (jusqu’à 30 m avec des leurres plus fortement plombés. Les leurres sont des shads, de plus gros leurres.

La pêche au leurre souple à gratter

Dans cette forme de pêche au leurre souple, on prospecte cette fois au fond, à le “gratter”. Pour ce faire, on utilise un leurre souple à tête plombée qu’on laisse descendre au fond pour ensuite entreprendre son animation. Attention à l’accrochage au fond !

La pêche au leurre souple à la dandine

Pour cette pêche, la ligne est équipée de son leurre souple, esché, et porte éventuellement un second leurre souple en guise d’appât. L’animation, qui se passe au fond, consiste à relever la canne sur une forte amplitude.

Partager cet article

Repost0