ActuNautique.com

10 catamarans présents à la première Escapade Lagoon en Atlantique

Du 1er au 3 juin, Lagoon organisait, en collaboration avec LJB Marine, le distributeur Lagoon à La Rochelle, et avec ses partenaires Raymarine, SGB Finance et multicoques magazine, la première Escapade Lagoon en Atlantique.

 

Les propriétaires  Lagoon de la côte atlantique ont été accueillis par l’équipe du chantier et LJB Marine dès le vendredi soir, autour d’un cocktail de bienvenue. Le samedi matin, à 9h, les skippers de chaque bateau étaient accueillis dans le cockpit du Lagoon 560 pour le briefing avant de mettre le cap sur l’île d’Aix.

 

Peu de vent, mais beaucoup de soleil et de chaleur pour cette ballade qui finissait au mouillage devant le port de l’île d’Aix, et dans l’eau pour les plus courageux.

 

escapade-lagoon-photo-multicoques-magazine.JPG

 

Petite dégustation chez l’ostréiculteur de l’île, bien appréciable sous cette chaleur. Un retour sous voiles avec une brise de sud ouest permettait aux âmes les plus compétitives d’en découdre un peu…

 

Enfin, la journée s’achevait à bord du navire météo France 1, par une soirée des plus conviviales entre amis d’un jour. Echanges d’expériences, impressions sur la journée, ou simplement partage de quelques verres au son de la musique jazz «manouche», merveilleusement représentée par le groupe Atlantic Swing: il a fallu être très convaincant pour inciter tout ce petit monde à reprendre le bus pour regagner les bateaux avant de se dire au-revoir le lendemain matin.

 

Dès 9 heures, Louis-Jean Bourdel et son épouse ont eu la charmante idée de porter à chaque équipage des viennoiseries et, à l’occasion de la fête des mères, des roses pour ces dames. C’est à ce moment que l’équipage du Lagoon 400 Altaïr décidait d’accueillir l’équipe d’organisation par une Ola à réveiller tout le port, les casquettes  Lagoon vissées sur la tête.

 

Tous les participants étaient ravis et avides de renouveler l’expérience. Encore de bien belles rencontres qui confortent Lagoon dans sa volonté de multiplier ces rendez-vous.

 

Partager cet article

Commenter cet article