ActuNautique.com

100 pollutions en deux ans en Mer du Nord du fait des forages offshore

Selon l'organisme de surveillance des exploitants de plateformes pétrolières en Mer du Nord, Health and Safety Executive (HSE), il a été dénombré plus d'une centaine de fuites en mer sur l'exercice 2009-2010.

 

Cette information, dévoilée par notre confrère The Guardian le 5 juillet dernier (lire l'article), met en avant que si le volume des fuites est peu important, leur fréquence inquiète.

 

plateforme-brent-charlie--.jpgLes deux plateformes les plus concernées, appartiennent à Shell et à Total mais des groupes comme Maersk et Talisman ne sont pas épargnés.

 

La plateforme Brent Charly située à 180kms de l'Ecosse, opérée par le groupe pétrolier anglo-néerlandais, l'une des plus importantes au monde, sur laquelle travaillent 150 personnes et dont la hauteur totale avoisine les 434 mètres (!), aurait ainsi connu près de 7 incidents en deux ans !

 

Ce rapport pointe notamment les négligences en matière de sécurité et le manque d'entretien de plateformes en fin de vie afin de faire des économies.

 

Dans son article, The Guardian met en perspective cette situation avec la stratégie des pétroliers de développer les forages offshore en Arctique.

 

 

 

Brent-Charly.JPG
photo : Shell 2010 ANNUAL ENVIRONMENTAL STATEMENT FOR UPSTREAM OPERATIONS

Partager cet article

Commenter cet article